L’instabilité politique, un poison pour la croissance économique !

Publié le 2015-01-07 | Le Nouvelliste

Economie -

Il existe une relation parfaite entre la stabilité politique et la croissance du produit intérieur brut par habitant. En Haïti, en 2014, les 3,6% de croissance prévus n’ont pas été atteints. Mis à part des facteurs exogènes, le professeur Gérald Germain pense que cette réalité résulte en tout premier lieu des perturbations politiques qu’a connues le pays au cours de l’année ayant abouti à la démission forcée du chef du gouvernement, Laurent Salvador Lamothe. En 2014, le pays n’a pu se contenter que d’une piètre croissance de 2,8%. C’est très faible par rapport à 2013, encore moins par rapport à 2011. Si en économie un simple chiffre n’a aucune signification, en fait, la tendance fait craindre le pire. Car les prévisions pour l’année en cours ne sont plus que de 3,3%. Quand on sait que le pays, au cours des dernières années, n’a jamais atteint les taux de croissance prévus, plus d’un commence à se questionner sur la politique à mettre en place en vue d’une croissance positive continue. La stabilité politique est un facteur important à prendre en compte, selon le professeur et économiste Gérald Germain dans le processus de développement durable. Invité par l’association socioprofessionnelle dénommée ‘Lutte pour l’avènement d’une nouvelle société sans exclusion en Haïti’ (LANSE-HAITI), le 20 décembre dernier, à animer un débat sur la situation socioéconomique du pays, le professeur a exhorté les dirigeants à favoriser un climat de paix en vue d’attirer les investissements étrangers. En présence d’une cinquantaine de jeunes universitaires et socioprofessionnels, l’ancien ministre a passé en revue les recommandations faites aux petits pays, dont Haiti, par les institutions financières internationales s’ils veulent rester attractifs et compétitifs. Haïti, explique-t-il, figure parmi les plus mauvais élèves de la classe. Face à cette lamentable situation, les agents économiques gardent une attitude attentiste vis-à-vis du pays. Certains d’entre eux renoncent à toute idée d’investir dans le pays malgré l’abondance de la main-d’œuvre et bien d’autres avantages comparatifs. Ce qui freine, en quelque sorte, certaines initiatives visant à accroître le volume des activités économiques. Les entrepreneurs étrangers préfèrent se diriger vers des pays plus stables, plus attractifs et plus compétitifs. Malgré les méfaits du séisme dévastateur sur Haïti, les consignes des grandes institutions financières mondiales et régionales ne subissent pas de grandes modifications pour le pays. Selon M. Germain, le pays en est très loin du compte. Les faiblesses des institutions sont criantes. Ces dernières ne peuvent pas jouer convenablement leurs rôles. Dans bien des cas, les grandes décisions qui engagent le pays se prennent à travers les rues. Les élus ne se montrent pas à la hauteur. Ce qui pousse l’économiste à comparer le pays à une entité chaotique ingouvernable. Il revient à la population de décider ! Par ailleurs, le changement politique brutal est un poison pour la croissance économique. De l’avis de Gérald Germain, si le pays veut prendre définitivement la voie du développement, l’alternance politique constitue un facteur non négligeable. Il ne peut y avoir, dit-il, de création de richesses sans passer par la stabilité politique. « L’instabilité politique affecte la croissance économique en influant négativement sur les décisions des agents économiques », a-t-il déclaré.

Jose Flecher
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".