Quatre trafiquants de drogue dominicains arrêtés, 138 évadés appréhendés

Publié le 2014-12-16 | Le Nouvelliste

La Police nationale d’Haïti (PNH) a procédé, vendredi dernier, à Pétion-Ville, à l’arrestation de quatre trafiquants de drogue dominicains recherchés par la justice américaine. Les chefs d’accusation retenus contre eux sont : trafic de cocaïne et vente d’armes à une organisation terroriste, a précisé le porte-parole adjoint de la PNH, Garry Desrosiers, qui présentait mardi le bilan de l’opération de la PNH du 8 au 15 décembre. « Alvaro Ramon Valdez, major de la police dominicaine, Roben Ismaël Wilmore Pierrot, Miguel Valdez et Joel De Léon Gracia sont les trafiquants de drogue dominicains qui ont été appréhendés, vendredi soir, par les agents de la Direction nationale de la police judiciaire. Cette opération a été menée à Kinam hôtel de Pétion-Ville, là où ces présumés bandits qui ont un mandat d'arrêt international contre eux logeaient. « Après quatre jours d’enfermement à la garde à vue de la Direction générale de la police judiciaire (DCPJ), ces présumés bandits ont été extradés mardi vers les Etats-Unis », a confirmé Garry Desrosiers qui présentait le bilan de la PNH. Outre ces arrestations, le porte-parole adjoint a informé que, pour la période allant du 8 au 15 décembre, la PNH a procédé à l’arrestation de 20 autres bandits. Ces derniers sont impliqués dans des actes de viol sur mineurs, d’enlèvements suivis d’assassinat, de vol de véhicules et de faux et usage de faux. « Israël Wilnert, âgé de 26 ans, a violé une enfant de quatre ans », a informé le commissaire. Pétion Jean Pierre Louis, quant à lui, est arrêté pour son implication dans plusieurs cas d’enlèvements, notamment de celui de Jacques Eddy François. Il a été impliqué dans le double meurtre de la famille Dorsainvil. Le coordonnateur général de la Plateforme des organisations haïtiennes des droits humains (POHDH) Daniel Dorsainvil et sa femme avaient été abattus en plein jour, dans le quartier de Bois-Patate (centre de la capitale), par au moins un individu circulant à moto, le 8 février dernier. « Romel Dorzin, alias « Yo me voy », Jean Marc Mervil, Romel De Gramond, Jean Robert Innocent, Myriam Henry et Maxo Eloge, alias 54 », sont les autres présumés bandits arrêtés. Maxo Eloge alias 54 est le coordonnateur de l’Asosyasyon proprietè chofè ayisyen (APCH), une association syndicale de chauffeurs. Il utilise sa fonction pour voler des véhicules et tuer leurs propriétaires. Comme stratégie, « Il appelle les chauffeurs leur indiquant qu’il a un travail à leur confier. Sur la route où il les emmène faire le job il les tue et vole les véhicules », a expliqué le porte-parole adjoint de la PNH. Ces présumés bandits, a affirmé Garry Desrosiers, ont emmené la police déterrer quatre cadavres, qu’ils ont eux-mêmes tué de leur propre chef. Dans le cadre de cette affaire, la police recherche vivement Jean André, un ancien CIMO révoqué pour braquage. C’est lui qui achète les bus volés. Il trafique les documents et fait de nouvelles plaques, a précisé le commissaire. Par ailleurs, parmi les autres opérations menées, le porte-parole de la PNH a indiqué que 103 évadés de la prison civile de Croix-des-Bouquets ont été appréhendés et reconduits à la prison. 35 autres évadés lors du tremblement de terre de janvier 2010 sont capturés et quatre véhicules sont confisqués par la police. Pendant que les forces de l’ordre traquent les bandits, des agents de la PNH continuent à être victimes. Garry Desrosiers a indiqué que le dimanche 14 décembre, l’agent 1 Perivier Gregory Junior, affecté au commissariat de Carrefour, a été assassiné à Fontamara 27 par des bandits. Il a reçu une balle dans la tête. Tout en présentant ses condoléances aux membres de la famille de la victime, le porte-parole adjoint informe qu’une enquête est en cours en vue de déterminer les circonstances entourant la mort de ce policier.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".