Lettre ouverte au ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes et à celui de la Communication

Publié le 2014-12-01 | Le Nouvelliste

Monsieur Rudy HERIVEAUX, Ministre de la Communication, Madame Yanick MEZILE, Ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes En leurs bureaux.- Madame la ministre, Monsieur le ministre, Nous, les sept (7) femmes signataires de la présente, jouissant de la qualité de fonctionnaires publics à la Radio Télévision Nationale d’Haïti (RTNH), conformément aux dispositions des articles 1 à 10 du Décret de 22 juillet 2005 portant révision du Statut général de la fonction publique, protestons avec véhémence contre le directeur général de la RTNH, monsieur Harrison ERNEST, pour des actes répétés de harcèlement sexuel et moral, d’abus de pouvoir, de révocation arbitraire, etc., subis dans le cadre de notre travail à ladite institution. Madame la ministre, Monsieur le ministre, la liste des actes sus-mentionnés commis contre nous et bien d’autres employées encore, que la peur a réduites au silence, par monsieur Harrisson ERNEST depuis son arrivée à la RTNH, est très longue. Monsieur ERNEST utilise son statut de directeur général pour persécuter, humilier et tenter de chosifier toutes les femmes ou presque travaillant à la RTNH qui refusent d’entretenir des rapports intimes-sexuels avec lui. Et nous avons déjà porté plainte avec des preuves à l’appui par devant des organisations de femmes, de droits humains et l’Office de protection du citoyen pour toutes suites administratives et juridiques nécessaires. Certaines d’entre nous, Madame, Monsieur les Ministres, ont été rétrogradées puis révoquées; suspendues jusqu’à nouvel ordre; nommées puis remplacées sans être affectées à un autre poste ; transférées pour travailler de 4h p.m. à minuit, tandis que nous avons écrit, en fournissant attestation d’études à l’appui et autres arguments, pour demander un changement d’horaire de travail; etc. Madame, Monsieur les Ministres, nous sommes fatiguées de continuer à subir les caprices et les actes de méchanceté d’un homme qui ne se préoccupe que de sa petite personne, au détriment des principes fondamentaux de base régissant la fonction publique haïtienne, conformément à l’article 19 du Décret de 22 juillet 2005 cité plus haut et aux principes reconnus des instruments nationaux et internationaux des droits des travailleurs. Madame Yanick MEZILE, en tant que Ministre à la Condition féminine et aux Droits des femmes et membre du Conseil supérieur de l’administration et de la fonction publique, suivant les prescrits de l’article 24 du Décret du 22 juillet 2005 sur la fonction publique ; et monsieur Rudy HERIVEAUX, en tant que Ministre de tutelle de la RTNH, nous vous demandons d’agir promptement afin de freiner les velléités du directeur général, monsieur Harrisson ERNEST, qui veut transformer la RTNH en harem depuis son installation. Cette situation, contraire aux droits des femmes et aux droits humains, est scandaleuse, insupportable et inadmissible pour l’image du pays. Il est indécent qu’un directeur général se serve de sa position dans l’Etat pour persécuter, humilier et chercher à chosifier des employées par le simple fait qu’elles refusent de coucher avec lui. Madame la Ministre, Monsieur le Ministre, nous comptons sur votre sens de l’Etat pour nous permettre de travailler dans le respect des principes établis par la Constitution et par la loi, notamment à la lumière du Décret du 22 juillet 2005 portant révision du Statut général de la fonction publique. Veuillez recevoir, Madame, Monsieur les Ministres, nos salutations les plus respectueuses en la Patrie bien-aimée. Fait à Port-au-Prince, le 28 novembre 2014 Suivent les signatures: Louisita JOSEPH, Comptable Déléguée Manoucheka BERNARD, Secrétaire Nancy ARCELIN, Secrétaire Deborah JEAN, Journaliste/Reporter Stéphane EVEILLARD, Journaliste/Reporter Béatrice LAGUERRE, Réceptionniste Daphnée VALENTIN, Chef de Service Logistique
Auteur

Réagir à cet article