Littérature haïtienne | ateliers de lecture

Les classiques haïtiens au Northampton high school

Publié le 2014-11-27 | Le Nouvelliste

Culture -

Dieulermesson PETIT FRERE Ce jeudi 13 novembre 2014, les élèves du lycée public de Northampton (Northampton public high school) ont fait connaissance avec la littérature haïtienne. L’esprit et l’ombre d’Haïti a plané sur cet établissement situé à Elm Street, sis à Northampton, dans le Massachusetts aux États-Unis d’Amérique. Véritable ruée vers l’or, cela a été un vrai prétexte pour parler de la terre des Indiens. Ce petit pays de l’Amérique, joyau de l’empire colonial français du 18e siècle, qui n’a de cesse de faire couler des salives et d’attirer l’attention par la richesse de sa culture. Accueillis par Sylvia Shread, la fille de Carolyn, incapable de cacher sa joie de partager avec ses amis la découverte de ce pays qu’elle a appris à aimer dans les pages de ces livres qui ornent les étagères de la bibliothèque de sa mère. Nous étions là, Wébert Charles, Mirline Pierre et moi à parler d’Haïti, de sa littérature, sa culture, avec une boule de fierté dans la voix, les yeux tout emplis de tendresse et de bonheur. Comme si le temps était figé, et que le thermomètre s’était arrêté sur les 27700 km carrés tellement notre présence a apporté de la chaleur dans le cœur et l’esprit de ces lycées, malgré le froid qu’il faisait en ce moment-là. Et le courant passait si bien que les réactions n’ont pas tardé à venir. « Est-ce qu’il y a beaucoup d’écrivains à Haïti, votre pays » ?, demande Lili, une petite fille de 15 ans en Terminale I. « Est-ce qu’on lit aussi les auteurs américains chez vous » ? , demande un autre, l’air timide, une envie de tout savoir sur la première République noire du monde. « Qui est l’écrivain le plus populaire en à Haïti » ? Est-ce qu’il y a des bibliothèques ? Quel genre de musique y écoute-t-on ? Les questions ont fusé de partout. En l’espace de trois heures, l’une après l’autre, nous avions discuté de culture, littérature et tout ce qui est haïtien avec les trois classes de Madame Barbara Bitgood, ancienne étudiante de Mount Holyoke college, sympathique et gentille par-dessus le marché. Comme de vrais soldats, nous avions planté le drapeau haïtien en plein cœur de la République étoilée pour faire revivre les classiques de la littérature haïtienne. Jamais, et c’est tant mieux, peut-être que Georges Sylvain et Coriolan Ardouin ne se sont sentis autant vivants. À cet effet, trois ateliers de lecture ont été organisés autour du poème « La brise au tombeau d’Emma » de Coriolan Ardouin. Puis, une intéressante discussion s’en est suivie. Les élèves n’ont pas caché leur joie de découvrir de mots nouveaux et d’apprendre plein de choses sur la culture haïtienne. À la fin de la lecture, un atelier de dessin a été organisé, à travers lequel ils ont exprimé leur compréhension du poème. Ce fut un moment d’exception. Inoubliable. Un vrai délice !

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".