Commissariat Delmas/Bilan

Quatre morts par balles en quatre jours à Delmas

Quatre personnes sont mortes par balles, du 6 au 9 novembre 2014, particulièrement dans la commune de Delmas. Lors d’une conférence-bilan tenue ce lundi au commissariat de Delmas, le porte-parole adjoint de la PNH, Gary Desrosiers, a présenté du matériel saisi et deux bandits appréhendés juste après qu'ils ont assassiné, vendredi à Delmas 33, Marie Georgia Pamphile Guirand, une ingénieure civile de 30 ans, qui revenait d’une banque de la place.

Publié le 2014-11-10 | Le Nouvelliste

National -

On observe une recrudescence de l’insécurité et de la criminalité ces derniers jours, particulièrement dans la zone de Delmas. Le commissariat de cette commune dit recenser, dans l’espace de quatre jours, quatre morts par balles dans des conditions qui s’apparentent à de l’insécurité ou de la criminalité. Le vendredi 7 novembre, Marie Georgia Pamphile Guirant, une ingénieure civile de 30 ans qui travaillait au ministère des Travaux publics, a été tuée par balle à Delmas 33 (à un jet de pierre de la TNH) par trois bandits circulant à moto, alors qu’elle revenait de la Unibank de Delmas 32. Selon Gary Desrosiers, Mme Guirand venait de faire un retrait de 100 000 gourdes à ladite banque. « De cette somme, elle a fait un dépôt de 60 000 gourdes pour son mari et les 40 000 gourdes était entre ses mains. Les trois bandits qui étaient à sa poursuite lui ont tiré une balle au cou et emporté son sac… » Grâce à la vigilance de la population, explique le porte-parole, la police arrive à mettre la main au collet de deux des trois malfrats qui ont tenté de prendre la fuite après leur crime. Il s’agit de Andy Janvier, surnommé Roberto, 32 ans, et Fleury Jean Michelet, 40 ans, qui viennent tous les deux de la commune de Carrefour. « Nous avons saisi le pistolet Glock 17 de calibre 9 mm, qui a été utilisé dans le cadre de cet assassinat, huit cartouches et le sac de la dame …», a dit Gary Desrosiers. La tête inclinée, les pieds nus, vêtu d’une chemise bleu ciel à rayures et un pantalon noir délavé, Jean Michelet Fleury, 40 ans, avoue avoir tué l’ingénieure Guirand d’une balle, sous l’influence de son acolyte Andy Janvier, lui aussi arrêté. « Il m’a demandé de la tuer, « m nik fèmen je m epi m bow », a-t-il dit avec le plus grand cynisme devant les lentilles et les objectifs des caméras des journalistes. « Je suis cambiste, poursuit le malfrat au commissariat de Delmas 33; je vis à Mariani, il y a une semaine depuis que je mène ce genre d’activités. Je regrette ce qui s’est passé. C’est « Okay » ainsi connu, qui m’a donné l’arme... » Son complice, Andy Janvier, affirme que c’est la troisième fois qu’il commet ces genres d’actes, notant que c’est « Okay » (un ancien cambiste à Delmas 33) qui leur avait mis au courant de la transaction que l’employée de la TPTC venait de faire à la banque. Gary Desrosiers dit constater que l'assassinat du jeune entrepreneur Eddyson Altéma à Pétion-Ville jeudi dernier a été également commis par des bandits venant de Carrefour pour opérer à Delmas ou à Pétion-Ville, précisant que ces bandits arrêtés seront remis à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) pour les suites nécessaires. » Entre autres cas d’assassinat, Gary Desrosiers a cité notamment le cas Emmanuel Lami, 32 ans, qui a été abattu devant sa résidence à Delmas 31 ; de Jude, ainsi connu qui a également été assassiné et Frédely Desrosiers, 29 ans, qui a été abattu au Village solidarité par deux individus circulant à moto. M. Desrosiers a fait savoir que, dans le cadre de ce dossier, la police recherche le chef de gang, « Okay » et « Cherlin », ainsi connus, qui vivent tous les deux à Carrefour. « Nous recherchons également « Gros Jymmy », ainsi connu, un cambiste, ainsi que « Tet Kale » qui circule dans un jeep Galoper de couleur grise », informe l’inspecteur, qui sollicite la collaboration de la population à partager des informations sur ces « bandits notoires ». Le porte-parole de la PNH, conscient du regain de l’insécurité dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, nuançant que tous les cas relatés ne sont pas de l’insécurité mais de la criminalité. « Lorsque la victime a été ciblée ou qu’il s’agit d’un règlement de compte, il s’agit là de la criminalité. Pour ces cas, il n’est pas facile à la police de les anticiper… », a expliqué M. Desrosiers, promettant par ailleurs que la Police nationale va renforcer ses patrouilles afin de contrer le phénomène de l’insécurité qui a souvent tendance à grimper en période de fin d’année.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".