Les éditions de l’UEH lance son catalogue 2014

Les Editions de l’Université d’Etat d’Haïti a procédé, mardi, au lancement de son catalogue 2014, en présence notamment du chef de la coopération française en Haïti, de la directrice de la FOKAL, Michèle D. Pierre Louis, des hauts cadres de l’UEH, ainsi que des auteurs. Le catalogue présente les 70 titres publiés par l’édition pendant ses six ans d’existence et annonce une vingtaine de titres à paraître en septembre prochain.

Publié le 2014-06-17 | Le Nouvelliste

National -

C’est par un cocktail, dans une ambiance conviviale, que les Editions de l’Université d’Etat d’Haïti (EUEH) ont lancé son catalogue 2014, à Canapé-Vert. Considéré comme la carte de visite de l’édition, ce catalogue donne une idée plus ou moins détaillée des 70 titres déjà publiés par l’EUEH dès sa création à nos jours, ainsi que de leurs auteurs. Il présente le profil de ces derniers et celui de leurs ouvrages, dont la première et la quatrième de couverture. Le catalogue annonce, en outre, une vingtaine de titres à paraître en septembre prochain, mais qui, selon le directeur adjoint de l’EUHE, Michel Acacia, seront en vente à Livres en folie, les 19 et 20 juin en cours au Parc historique de la Canne à Sucre. Ce lancement a été une occasion pour le recteur de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), Jean Vernet Henry, de dresser le bilan de la maison d’édition de l’UEH. « En six ans, malgré les conditions de pénurie dans lesquelles fonctionne l’UEH nous arrivons à fonctionner et à grandir, s’est-il enorgueilli. Je pense que c’est une bonne chose pour l’université.» Il a fait remarquer que c’est la première fois que nous avons une édition à l’université en Haïti et qui, « en seulement six ans d’existence, a fait autant de publications. Nous avons 70 titres déjà publiés et une vingtaine à paraître à Livres en folie ». Le recteur croit que l’université doit continuer sur cette lancée et projette de mettre en place une presse à l’UEH. « Mais ce ne sera pas facile, se presse-t-il de dire. Parce que les moyens économiques ne sont pas disponibles. » Aussi en a-t-il profité pour remercier les partenaires et donateurs comme la FOKAL, la Fondation Unibank et le service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France pour avoir permis à l’EUEH de fonctionner grâce à leurs précieux supports. En outre, Jean Vernet Henry a indiqué que l’objectif des éditions de l'Université d'Etat est de permettre à des professeurs et chercheurs de publier leurs recherches, de mettre à la disposition des étudiants et du public leurs publications et d’améliorer la recherche à l’université. Pour sa part, le directeur général de l’EUEH, Hérard Jadotte, a fait remarquer que pour une maison qui fait exclusivement de l’édition à compte d’éditeur – c’est-à-dire les auteurs ne paient pas –, « publier 70 ouvrages en six ans n’est pas si mal ». « Ce qui nous importe le plus, dit-il, c’est que le livre circule au niveau du public. » Le directeur général , qui avoue avoir travaillé pendant plusieurs années dans l’édition au Canada, a diagnostiqué le marché du livre haïtien. Selon lui, c’est un marché où il y a beaucoup d’auteurs autoédités, très peu d’éditeurs, et où il y a surtout très peu de librairies. « Pour pallier cela, poursuit-il, chaque fois qu’on a un livre qui sort, nous faisons une tournée de promotion avec l’auteur dans les provinces pour apporter le livre aux lecteurs. » Contrairement à la croyance qui veut qu’on ne lise pas assez en Haïti, Hérard Jadotte dit que « c’est faux ». « Il y a un lectorat quand même assez consistant formé d’étudiants et de professionnels en Haïti… » Etant une maison d’édition universitaire, EUEH ne publie pas des ouvrages de fiction, tels que le roman, les nouvelles, le théâtre et la poésie. Elle publie ce qu’on appelle la non-fiction, c’est-à-dire les sciences sociales et humaines, les sciences techniques et la médecine. Ses livres présentent des résultats originaux de recherche et des actes de colloques. EUEH réédite également des ouvrages importants du patrimoine haïtien et édite des ouvrages actuels, a expliqué le DG de l’EUEH, Hérard Jadotte.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".