Un système d’adduction d’eau potable pour Roche-Jaboin

La population de Roche-Jaboin, 5e section communale de Port-Salut, bénéficie désormais de l’eau potable, grâce aux actions menées par l’Association Réunion sportive d’Haïti (RSH). Ces installations ont la capacité de pomper 2 700 litres d'eau par heure, au profit de quelque 4 000 habitants qui vivent dans cette localité.

Publié le 2014-04-15 | Le Nouvelliste

Si, au cours des années antérieures, les habitants de Roche-Jaboin devaient marcher pendant des heures pour trouver de l’eau (non potable) pour étancher leur soif et pour usage domestique ce n’est plus le cas aujourd’hui. La corvée d’eau est en passe de devenir un mauvais souvenir pour les habitants de Roche-Jaboin. La localité vient, en effet, d’être dotée d’un système d’adduction d’eau sommaire. L’infrastructure a été inaugurée mercredi au cours d’une cérémonie présidée par le docteur en droit Jean-Michel Voltaire et l’économiste Wilson Dena, respectivement président et directeur exécutif de l’institution Réunion sportive d’Haïti (RSH). La forte mobilisation des habitants de la localité lors de la cérémonie d’inauguration en dit long sur le soulagement qu’ils éprouvent avec cette nouvelle infrastructure. Financé à hauteur de 40 000 dollars américains par Water Mission international des Etats-Unis, cette infrastructure a été construite en moins de quatre mois. A cette occasion, l’économiste Wilson Dena a déclaré que le système d'eau potable contribuera au bien-être de la population locale. « Aujourd’hui, l’eau potable est arrivé à destination grâce aux efforts consentis par la RSH. Les riverains ne consomment plus l’eau non traitée. Ils n’ont plus besoin de marcher durant des heures pour s’approvisionner en eau », confie le futur candidat aux élections municipales pour la commune de Port-Salut. Évoluant depuis une vingtaine d’années aux États-Unis, Jean-Michel Voltaire a, lui, assuré que cette nouvelle infrastructure va permettre de réduire les risques liés aux maladies hydro-fécales, notamment la diarrhée, la typhoïde, le cholera, et devrait aussi favoriser la réduction des cas de gale au sein de la population. Ce fils de Roche-Jaboin a invité les habitants de cette localité à bien gérer et entretenir l’infrastructure. « Étant un fils de cette terre, j’ai voulu donner ma participation citoyenne en contribuant au développement de ma communauté, puisque la population de Roche-Jaboin, est privée d’eau potable depuis plus de cent ans», a indiqué Jean-Michel Voltaire, en présence de l'ingénieur Maxime Saintil, futur candidat à la députation à Port-Salut, ainsi que le vice-délégué, Joseph Darélus. Jean Julien, mieux connu sous le nom de « Meres», un résident de la zone, confie que c’est une première pour sa communauté d’avoir accès à l’eau potable. « Je salue cette initiative de l’Association Réunion sportive d’Haïti. Grâce à ce système mis en place dans la section communale, nous n’allons plus chercher l’eau à une source située tout près de la rivière », s’est-il réjoui, ajoutant qu’aujourd’hui l’eau, en plus d’être traitée, est à quelque pas de sa maisonnette. Renold Charles, lui aussi n’a pas caché son contentement de trouver désormais de l’eau potable tout près de sa maison. « Avant, l’aménagement de ce captage, nous avions l’habitude de marcher pendant des heures pour trouver de l’eau courante, et en plus non potable. Dorénavant, tout a changé. Car en quelques minutes, nous avons accès à l’eau», conclut-il, l'air joyeux.
Amos Cincir
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article