Affaire Lambert/Theodore

Le sénateur Wencesclass Lambert s’excuse et se met à la disposition de la justice

Le sénateur Wencesclass Lambert a présenté, jeudi, des excuses publiques pour avoir bastonné un jeune homme avant de casser ses dents à coups de poing. Il dit être prêt à répondre de ses actes devant la justice.

Publié le 2014-03-13 | Le Nouvelliste

Le sénateur Wencesclass Lambert a été la principale vedette au Parlement ce jeudi. La nouvelle était connue tôt jeudi matin : Wencesclass Lambert va présenter des excuses publiques à la nation pour avoir tabassé puis arraché deux dents à Daniel Théodore. Tous les yeux sont braqués sur le parlementaire qui doit s’adresser à la presse. Bousculades entre journalistes, curieux et employés du Parlement qui veulent évidemment regarder l’élu du Sud-Est dans le blanc des yeux. 13h 27. Chemise grise et pantalon noir, le sénateur Wencesclass Lambert s’est présenté au Sénat où il a rendez-vous avec un grand nombre de journalistes. Nul n’aura le droit de lui poser une question sur l’incident qui l’a mis aux prises avec Daniel Théodore le 10 mars en cours. C’est tout simplement un point de presse. « Si vous étiez dans ma situation, auriez- vous accepté de répondre aux questions de journalistes ? », questionne-t-il, visiblement stressé, à un journaliste brûlant du désir de le questionner sur le drame. A peine assis, le docteur-sénateur a tenu à remercier la presse pour avoir répondu à l’invitation du secrétariat général du Sénat qui lui a demandé de présenter des excuses après le forfait. « Tout le pays sait qu’il y a eu un incident le dimanche 10 mars 2014 à Corail Soult, Marigot, qui m’a mis aux prises avec Daniel Théodore. Tout le pays sait aussi ma réaction en ce moment précis, a dit d’emblée Wencesclass Lambert donnant la lecture de sa lettre d’excuses. Mais seuls Dieu, Daniel, l’organisation de femmes qui m’a invité à la rencontre et moi pouvons dire véritablement ce qui s’est passé. » « Au nom de la morale républicaine, enchaîne ce chirurgien-dentiste devenu sénateur, je présente mes excuses à ma famille, à la nation, aux Haïtiens tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, au Sénat de la République, l’institution à laquelle j’appartiens, à mes mandants, au département du Sud-Est en général, et enfin à Daniel Théodore pour cet incident malheureux. » Comme beaucoup de voix se sont élevées pour lui demander de présenter des excuses publiques, il le fait. Mais le sénateur Wencesclass Lambert ne semble toutefois pas être fier de cet acte qui pourrait être un acte de courage. Au lieu de présenter des excuses pures et simples, il tient à blâmer Daniel Théodore, sa victime. « J’en profite pour lui prodiguer un conseil salutaire: ne pas continuer dans cette voie, ce ne sera pas bon pour toi, s'exclame-t-il. Tu ne dois pas venir perturber une réunion à laquelle tu n’avais même pas été invité. C’est du vagabondage ! » Pour avoir assisté sans invitation à une rencontre politique, Wencesclass Lambert rend le jeune homme responsable de son malheur. « Daniel Théodore est bel et bien victime à cause de son mauvais comportement, de ses agissements. Il me fait également victime parce que je suis tombé dans son petit piège (provocation).S’il se respectait cela ne se produirait pas. » Le parlementaire a néanmoins reconnu qu’il a commis une erreur grave en offrant ce spectacle gratuit en plein air. Le petit frère de l’ex-sénateur Joseph Lambert a donné « la garantie formelle que cela ne se reproduirait plus, car il sera toujours accompagné de son garde du corps ». Il l’a dit ainsi comme pour lancer une mise en garde à tous ceux qui auraient l’intention de lui poser des questions qui peuvent le déranger, ou à ceux qui veulent le démentir en public. Le sénateur Wencesclass Lambert se dit, par ailleurs, disponible pour répondre aux questions de la justice dans le cadre de cette affaire qui défraie la chronique. « Je crois dans la justice de mon pays. Je me présenterai personnellement devant le tribunal compétent. Je me soumettrai à toutes décisions prises par le tribunal dans le cadre de ce dossier. » Entre-temps, le dossier est devant la justice. Une plainte a été déposée contre le parlementaire par MM. Newton Louis Saint-Juste et André Michel, avocats de Daniel Théodore. En signe de solidarité avec ce dernier, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté dans les rues de Jacmel mercredi. Des organisations de défense des droits humains sont déjà saisies du dossier…
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".