Le juge Jean Serge Joseph est mort de cause naturelle, révèle son autopsie

Alors que les circonstances de son décès avaient soulevé des doutes tant en Haïti qu'au Québec, le juge canado-haïtien Jean Serge Joseph est bel et bien mort de cause naturelle, selon le Bureau du coroner du Québec. Les résultats de l’autopsie ont été rendus publics mardi, plus de six mois après sa mort survenue en juillet 2013.

Publié le 2014-03-11 | Le Nouvelliste

Des manifestations violentes avaient occassionné deux morts et sept blessés dans la commune de L'Estère, près des Gonaïves, d'où est originaire le juge Joseph, mort le samedi 13 juillet 2013. Des députés avaient qualifié la mort de «suspecte». Un proche du juge avait alors affirmé à La Presse que le magistrat de 58 ans avait subi d'importantes pressions politiques deux jours avant son décès, au cours d'une réunion à laquelle aurait notamment participé le président Martelly. Pour calmer la tension et pour répondre à la demande de la famille du juge, le Bureau du coroner du Québec avait pris en main le dossier en vue de réaliser une autopsie puisque la thèse de l'empoisonnement avait abondamment circulé. Plus de six mois après la mort du juge Jean Serge Joseph, le bureau du coroner a enfin donné le résultat de l’autopsie. Selon le rapport du bureau, les analyses toxicologiques effectuées sur différents échantillons de tissus biologiques prélevés au cours de l’autopsie ont révélé l’absence de tout produit connu (drogues usuelles et d’abus, métaux et autres substances) susceptibles de causer une hémorragie. « Le résultat de l’autopsie et l’analyse toxicologique permettent cependant de conclure que le décès de Jean Serge Joseph est le résultat d’une hémorragie cérébrale spontanée, », lit-on dans le rapport d’investigation du coroner. «Le décès du juge Jean Serge Joseph est naturel», a révelé le coroner Jean Brochu. Des pressions s’en sont suivies dans tout le pays suite à la mort du juge Jean Serge Joseph le samedi 13 juillet 2013. Selon certains parlementaires et d’autres personnalités de la société civile, le juge serait mort suite à des pressions psychologiques exercées sur sa personne par le pouvoir en place dans le cadre du dossier impliquant la famille présidentielle. Ce citoyen canadien d'origine haïtienne est décédé à Port-au-Prince le 13 juillet 2013. Son corps a ensuite été rapatrié à Montréal où l'autopsie a été pratiquée.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".