Mgr Chibly Langlois, premier cardinal haïtien

Publié le 2014-01-12 | Le Nouvelliste

National -

L’Église catholique a désormais un cardinal à sa tête en Haïti. Monseigneur Chibly Langlois, 55 ans, Evêque des Cayes, président de la Conférence Episcopale d'Haïti, est nommé premier cardinal haïtien par le pape François. La nouvelle a été annoncée ce matin au monde entier par le Vatican. Mgr Chibly Langlois est né le 29 novembre 1958 à la Vallée de Jacmel dans le Sud-Est d’Haïti. En 1985, il entre au Grand Séminaire Notre-Dame de Port-au-Prince. Il est ordonné prêtre le 22 septembre 1991. Le 8 avril 2004, le pape Jean-Paul II le nomme évêque de Fort-Liberté où il passe sept ans. Depuis le 15 août 2011, il occupe le même rang aux Cayes par décision du pape Benoît XVI. C’est au titre d’évêque des Cayes qu’il devient président de la conférence épiscopale d’Haïti, le 15 décembre 2011. A ce poste il succède à l’archevêque métropolitain du Cap-Haïtien, Mgr Louis Kébreau. Selon le père Hans Alexandre, secrétaire permanent de la conférence, interrogé à l’époque par Radio Kiskeya, lors de l’assemblée plénière des évêques qui le hisse à cette haute fonction, Mgr Langlois « a été récompensé pour son engagement en faveur de la mission de l’église et de l’enseignement du catéchèse. » Un cardinal pour une église qui se cherche Comme évêque et aujourd’hui cardinal, Chibly Langlois est à la tête d’une Église catholique jeune qui se cherche une nouvelle place sur l’échiquier haïtien. Fini le temps des évêques de Duvalier, fini le temps des prêtres de la théologie de la libération et de Jean Bertrand Aristide l’un d’eux devenu président de la République d’Haïti. Bienvenue à l’église revenue au service de Rome et des fidèles haïtiens. Cela ne veut pas dire que la politique n’a plus sa place dans l’église. La dernière initiative de Mgr Langlois et de ses pairs est de prendre en main le dialogue impossible entre le président Michel Martelly, l’opposition et le parlement. La Conférence épiscopale d’Haïti tente même un coup de maître depuis quelques semaines en remplaçant au pied levé Religion pour la paix, un regroupement ecumenique, comme médiateur dans la crise haïtienne. La CEH s’est offerte comme facilitatrice et fait la navette entre tous les camps en conflit pour permettre le retour autour d’une table des protagonistes. C’est dans ce cadre que Mgr Langlois a rencontré le 30 décembre dernier des patrons de la presse haïtienne. A cette occasion, les responsables des médias ont pu découvrir une hiérarchie catholique rajeunie et moderne, consciente de l’enjeu de la médiation politique dans laquelle elle met les doigts. Une belle réponse aux malheurs du 12 janvier Mgr Langlois fait partie des premiers 16 cardinaux créés par le pape François. La date de l’annonce de cette distinction est très symbolique pour Haïti. Le 12 janvier ramène le 4e anniversaire du tremblement de terre de 2010 qui avait détruit la cathédrale de Port-au-Prince et les principales églises de la région métropolitaine. L’archevêque de Port-au-Prince, Serge Miot, et des prêtes meurent sous les décombres. C’est une Eglise catholique haïtienne en pleine reconstruction qui a à sa tête dorénavant un cardinal. Le pape François a annoncé ce dimanche la création lors d'un consistoire le 22 février prochain de seize cardinaux électeurs (de moins de 80 ans), dont neuf viennent des pays du Sud et cinq de son continent, l'Amérique Latine. Au total 19 cardinaux sont créés si l'on tient compte de trois cardinaux de plus de 80 ans, qui ne sont donc pas électeurs. Parmi les nouveaux électeurs en cas de conclave (assemblée convoquée pour élire un nouveau pape), quatre seront Italiens, dont le nouveau secrétaire d'Etat Pietro Parolin (58 ans), deux autres Européens (un Allemand et un Britannique), cinq Latino-Américains (Argentine, Chili, Brésil, Haïti, Nicaragua), un Nord-Américain (Canada), deux Africains (Côte d'Ivoire, Burkina Faso), deux Asiatiques (Corée du Sud et Philippines). Sur les seize, douze sont des archevêques titulaires de sièges résidentiels et quatre seulement sont de la Curie. Les quatre nominations de la Curie était prévisibles: outre Mgr Parolin, numéro deux, figurent le gardien conservateur du dogme, l'Allemand Gerhard Ludwig Müller, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, Mgr Lorenzo Baldisseri, secrétaire général (italien) du synode des évêques, qui a la toute la confiance du pape pour préparer les grandes assemblées de fin 2014 et de 2015 sur la famille, et le nouveau préfet pour le clergé, un autre Italien, Beniamino Stella, depuis peu à ce poste clé. Au 22 février prochain, les cardinaux électeurs seront 122. Les trois cardinaux de plus de 80 ans qui ont été annoncés par le pape viennent d'Italie, des Antilles (Sainte-Lucie) et d'Espagne. Voici les 16 nouveaux cardinaux : 1 – Mgr Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat. 2 – Mgr Lorenzo Baldisseri, Secrétaire Général du Synode des Evêques. 3 - Mgr Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. 4 – Mgr Beniamino Stella, Préfet de la Congrégation pour le Clergé. 5 – Mgr Vincent Nichols, Archevêque de Westminster (Grande-Bretagne). 6 – Mgr Leopoldo José Brenes Solórzano, Archevêque de Managua (Nicaragua) 7 – Mgr Gérald Cyprien Lacroix, Archevêque de Québec (Canada). 8 – Mgr Jean-Pierre Kutwa, Archevêque d’Abidjan (Côte d’Ivoire) 9 – Mgr Orani João Tempesta, Archevêque de Rio de Janeiro (Brésil). 10 – Mgr Gualtiero Bassetti, Archevêque de Perugia-Città della Pieve (Italie). 11 – Mgr Mario Aurelio Poli, Archevêque de Buenos Aires (Argentine). 12 – Mgr Andrew Yeom Soo jung, Archevêque de Séoul (Corée). 13 – Mgr Ricardo Ezzati Andrello, Archevêque de Santiago du Chili (Chili). 14 – Mgr Philippe Nakellentuba Ouédraogo, Archevêque de Ouagadougou (Burkina Faso). 15 – Mgr Orlando B. Quevedo, Archevêque de Cotabato (Philippines). 16 – Mgr Chibly Langlois, Evêque de Les Cayes (Haïti). Le Pape François a décidé d’unir au Membres du Collège Cardinalice 3 archevêques émérites, qui se sont distingués par leur service au Saint-Siège et à l’Eglise: 1 – Mgr Loris Francesco Capovilla, Archevêque titulaire de Mesembria. 2 – Mgr Fernando Sebastián Aguilar, Archevêque émérite de Pampelune. 3 – Mgr Kelvin Edward Felix, Archevêque émérite de Castries.

Frantz Duval Sources combinées duval@lenouvelliste.com Twitter:@Frantzduval Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".