FOKAL / Fête de la musique

James Germain et Emilia Diaz Chavez pour un festival d'amour

Le jeudi 21 juin 2012, un grand concert a eu lieu à la FOKAL pour clôturer un atelier de chant qui a duré une semaine. Cette activité, conduite par le chanteur haïtien James Germain et la chef de choeur du groupe créole « Choir of Cuba », la Cubaine d'origine haïtienne, Emilia Diaz Chavez, rentre dans le cadre d'un projet baptisé « Voix Ayiti ». Récit de ce spectacle qui a réuni sur une même scène une vingtaine de jeunes talents haïtiens.

Publié le 2012-06-25 | Le Nouvelliste

Culture -

6h15. La salle de spectacle de la FOKAL est comble. L'atmosphère est ponctuée de chahuts. Ce n'est guère le moment de porter de costume chic, mais celui de chanter, de rire et de vivre tout simplement. Cinq minutes s'écoulent. Emilia Diaz Chavez, avec son large sourire, s'avance et s'installe devant la scène. Avec cette générosité et cette vivacité qui s'expriment toujours au moment des retrouvailles, elle ne ménage pas sa joie d'avoir travaillé durant une semaine avec de talentueux jeunes Haïtiens. Le signal du début est donné. Des deux côtés de l'estrade, un pianiste, un guitariste et deux tambourineurs sont à pied d'oeuvre. La chorale, pour sa part, commence à éblouir avec « Ayiti cheri », « Lawoze simbi yaya », des morceaux puisés de notre répertoire folklorique. L'ambiance est polyglotte. On enchaîne avec une musique de Miguel Matamoros. Du créole à l'espagnol, l'ambiance reste la même. La musique reste idoine à faire disparaître les frontières, les spectateurs semblent vite se familiariser avec la musique cubaine. Ils chantent, fredonnent et cadencent. 7h. La bête de scène, James Germain, vêtu de noir, gravit l'estrade. Une pluie incessante d'applaudissements se fait entendre. Et comme pour saluer les spectateurs, et se montrer reconnaissant de l'accueil chaleureux dont il a été gratifié, il chante de sa voix remarquable, « Défilé », un texte de James Noel : « Pouki nan lari se moun k ap kenbe men w ? Pouki se pa non pa w ki travèse Boulva Lanperè ? ». Les prestations valent bien la peine de s'y accrocher, mais les spectateurs, toujours aussi exigeants, s'acharnent à demander « Grenn Zaboka ». Ils vont devoir attendre, à ce qu'il paraît. « Ti Sentaniz » s'en est aussi mêlé, comme pour rendre un vibrant hommage à Maurice Sixto. L'émotion est à son comble. Le tempo s'élève peu à peu avec « Gonayiv », une musique de Orlane et Erik Virgal. L'interprétation est bonne. Le public est encore soumis aux charmes. « Grenn Zaboka » est encore attendu. La patience, ce soir, ne semble pas avoir de limite. On continue de le réclamer. James est peut-être sourd ? « Latibonit » et « Kote moun yo » ont gain de cause sur « Grenn zaboka », le morceau fétiche de la soirée. L'assistance chante avec passion et ne lésine pas sur la manifestation de sa joie. Un tambour rabòday, suivi d'un pétro, fascine. Le rythme est fort. Les spectateurs, en bons connaisseurs, se prennent au plaisir d'entonner « Grenn Zaboka ». C'est entraînant ! James Germain, avec sa gentillesse jamais démentie ajoutée à son talent exceptionnel, se mêle amplement de la partie. Et à l'unisson les voix retentissent : « Grenn zaboka sèvi zorye anba latcha, aswè a m p ap dòmi way...» Avec une vingtaine de jeunes au talent sûr et empreints d'énergie, James Germain et Emilia Diaz Chavez font, en deux petites heures, un immense festival d'amour dont le succès est loin de s'essouffler. Bravo Voix Ayiti ! Bonne fête aux mélomanes !

Lord Edwin Byron lordedwinb@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".