Honneur et respect à Kettly Mars, prix Prince Claus 2011 !

L'écrivaine et poétesse Kettly Mars a reçu, samedi soir au Karibe, des mains de l'ambassadeur des Pays-Bas, le prix Prince Claus (catégorie littérature). Elle a été récompensée pour la qualité de son oeuvre et sa contribution à la littérature. Une soirée culturelle, ponctuée de discours élogieux, lui a été dédiée.

Publié le 2012-02-27 | Le Nouvelliste

Cela semble une tradition, un rituel : chaque lauréat du prix Prince Claus reçoit sa distinction dans son propre pays. Jeanguy Saintus, le deuxième créateur haïtien à être distingué en 2008 après Frankétienne pour l'ensemble de son oeuvre chorégraphique, a réalisé, lors de la remise du prix en 2009 par le consul général des Pays-Bas en Haïti, Rob Patberg, une grande soirée de danse à son studio-théâtre à Pétion-Ville. Quant à Kettly Mars, elle s'est vue honorée, le samedi 25 février au Karibe. Cette voix puissante de la littérature contemporaine haïtienne a été distinguée en septembre 2011 parmi 10 autres lauréats par la fondation Prince Claus pour la culture et le développement. Kettly Mars saluée avec solennité La cérémonie de réception du prix Prince Claus à l'auteure de « Saisons sauvages » a été une vraie célébration de son oeuvre (poétique et romanesque) et de sa personnalité. Ce fut aussi une soirée où le jazz (apporté par le duo formé du pianiste néerlandais Mike del Ferro et de la chanteuse Nadège Tippenhauer), la danse, les chants traditionnels et les rythmes de tambour de l'Ensemble rythmique d'Ayikodans, se sont succédé, enchaînés, ce pour rendre le plus bel hommage à Kettly Mars. Guerline Pierre, de sa belle voix expressive, à la fois éclatante et frémissante, l'a saluée avec solennité dans des chants sacrés, comme on en chante à une Majesté. En témoigne son entrée en scène où, vêtue d'une robe blanche cérémoniale et bouteille perlée aux motifs de « vèvè de loas », elle marchait à pas feutrés, à la tête de la procession de danseurs, de percussionnistes d'Ayikodans. On eût dit un officiant qui ouvre la danse pour, écrit le poète René Philoctète, des « fêtes de coeurs ! » Que d'éloges ont couvert Kettly Mars ! La cérémonie a été l'occasion pour les officiels de couvrir l'écrivain Mars d'éloges. L'ambassadeur des Pays-Bas, Rita Dulci Rahman, voit en Kettly Mars « une écrivaine audacieuse et éloquente », dont les romans « traitent du quotidien et de l'être humain ». « La Fondation Prince Claus, explique-t-elle, rend hommage à Kettly Mars pour avoir mis l'universalité des conditions humaines au coeur de son oeuvre. Elle fait partager la complexité de la réalité de son pays à travers son écriture. » Le ministre Pierre-Raymond Dumas, en sa qualité de critique littéraire, s'est voulu éloquent. Dans son discours -une analyse critique- l'auteur de « Panorama de la littérature haïtienne de la diaspora » résume l'oeuvre de Mars à ceci : « l'amour et la haine, la vie et la mort, le courage et la lâcheté, le pouvoir et le sexe, l'argent et la misère, le mal et le bien, ce sont, entre autres, ces réalités récurrentes, exacerbées à travers l'homosexualité, l'inceste, la prostitution, la violence politique, qui nourrissent sa plume, aussi dense que mordante, une plume incandescente tout empreinte de miel.» Quant au président du jury, Peter Geschiere, il rélève dans les romans de Kettly Mars des thèmes comme la postcolonialité, les effets négatifs du néolibéralisme, l'exploitation coloniale, les traumatismes de la traite et de l'esclavage. « Tous ces thèmes, précise-t-il, reviennent dans les romans de Kettly Mars, mais avec une configuration assez différente. » Ce qu'il y apprécie, c'est bien « la finesse de son langage et l'élégance avec laquelle elle dépasse toujours les stéréotypes faciles ». Pierre Raymond Dumas a en outre révélé l'érotisme, la tendresse, la sensualité caractérisant la poésie de Mars. Il y décèle un véritable travail langagier. En attestent notamment ses fameux recueils de poèmes : « Feu de miel » et « Feulement et sanglot », qu'il qualifie de « véritables bijoux ». Kettly Mars, conclut Pierre Raymond Dumas, est « une auteure, une romancière dont la modernité est indéniable ». « L'art se fout de la couleur de nos yeux et de la texture de nos cheveux ». D'une voix posée, pleine d'émotion et peu triste, Kettly Mars a, d'entrée de jeu, donné à voir, dans son discours, sa fille Tesa Mars, accidentée, hospitalisée, dans « une salle commune d'environ huit mètres carrés, où des hommes et des femmes allongés ou assis sur des lits de douleur, des tubes au travers du corps [...] » Kettly Mars a voulu montrer que l'écrivain ou l'artiste ne doit pas rester, comme l'écrit René Depestre, « indifférent aux appels désespérés de la souffrance humaine ». Ecrire doit être, pour Mars, un acte de solidarité, un acte d'amour, de partage et d'humilité envers tous ceux qui souffrent, pleurent, se meurent... C'est, poursuit-elle, « l'engagement de dire la vérité, nos vérités, même au risque de déplaire ». Car l'art, pense-t-elle, « se fout de la couleur de nos yeux et de la texture de nos cheveux ». Par ailleurs, la lecture des extraits de textes de l'oeuvre de Kettly Mars a été un des grands moments de la soirée d'hommage. Le diseur Pierre Brisson et la comédienne et narratrice Myrtho Casséus ont convié l'assistance à un voyage de régal dans la poésie et les romans de Kettly Mars qui compte parmi ses quatre récompenses : prix Jacques-Stephen Alexis de la nouvelle, pour « Soleils contraires » (1996) ; prix Senghor de la Création littéraire, pour « L'Heure hybride » (2006) ; Bourse Barbancourt (2011).
Chenald Augustin Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".