Ce week-end, le cinéma haïtien est à New York

La 5e édition du « Haiti Film Fest » se tient ce week-end dans la Big Apple. Nitehawk Cinema Prospect à Brooklyn et le Flea Theatre (The Sam) à Manhattan sont les deux adresses qui auront à accueillir l’évènement. Mis sur pied par « Haiti Cultural Exchange », ce festival cinématographique, dont l’un des objectifs est de mettre en lumière les talents émergents des communautés haïtiennes, se déroulera du 23 au 26 juin 2022.

Publié le 2022-06-23 | lenouvelliste.com

Pour cette 5e édition, les organisateurs du « Haiti Film Fest » offrent une programmation garnie d’une vingtaine de films réalisés par des Haïtiens. Plusieurs réalisateurs de long et moyen-métrage sélectionnés seront présents pour discuter de leurs œuvres. Parmi eux, Gessica Geneus dont le film « Freda » se passe de présentation ; Keziah Jean pour son film « Eskwad », Wilson Edmond pour son film « Men nan men », Estaïlove Saint Val pour son film « The Vocation » ou encore Pierre Michel Jean avec « Spotlight on Haiti ».

Le festival a beau avoir deux sites, c’est Manhattan qui accueille le gros des activités. En effet, il n’y a que l’ouverture du festival qui se tiendra à Brooklyn. « Freda » sera projeté au local du Nitehawk Cinema Prospect, pour lancer le festival. La diffusion du film sera suivie d’une séance question-réponse avec le public ainsi qu’une célébration. Ce sera aussi la première projection du film dans le Kings County où l’on rencontre une grande partie de la communauté haïtienne des États-Unis.

Une des particularités du « Haiti Film Fest » est de mettre en avant les cinéastes basés à Brooklyn et bien sûr en Haïti. De plus, la grande majorité des productions qui sont à l’affiche ont été tournées en Haïti. « The vocation », « Freda », « Meurtre à Pacot », « Eskwad », « Men nan men », pour ne citer que ceux-là. Spécifions également que le répertoire cinématographique que propose « Haiti Film Fest » comprend de nombreuses productions primées à l’international ; « Freda » est le plus récent en date, s’y ajoutent « Meurtre à Pacot » sélectionné au festival de Cannes en 1993 et 2000 ; et « Stateless », trois fois nominé aux Emmy Awards et récipiendaire du prix du jury du Festival Tribeca et Sundance.

Cette 5e édition de la Biennale « Haiti Film Fest » est organisée en partenariat avec l’entité baptisée « Les lumières du Sud »

Glorieuse Nelson
Auteur


Réagir à cet article