Roody Roodboy : « il faut apporter la paix aux ghettos avant le plaisir »

Publié le 2021-03-23 | lenouvelliste.com

Un artiste doit-il accepter de se produire pour le compte d'un chef de gang ? Ce débat initié dans l'opinion publique n'est toujours pas épuisé, alors que plusieurs affiches, depuis quelque temps, annoncent nos stars dans des activités culturelles organisées dans des quartiers contrôlés par des chefs de gang. Le chanteur Roody Roodboy, l’un des artistes les plus populaires du pays, a été invité à donner son avis sur le sujet, à Panel Magik, le dimanche 21 mars sur Magik 9.

« Les deux positions sont valables. D'une part celle de certains artistes avançant que c'est un risque de refuser l'offre d'un chef de gang, car les artistes sont des cibles faciles. Ils annoncent où ils vont se produire et informent quand ils sont en studio. D'autre part, la population a raison de soutenir que ces stars ne devraient pas travailler pour ces gens qui lui font tant de mal », estime Roody Roodboy. « Moi, personnellement, j'ai ma position. Les chefs de gang m'ont appelé aussi. Mais j'ai une ligne à suivre. Dans les ghettos, j'organise pour mon compte des activités à caractère social. Les "Chèf blòk" donnent toujours leur feu vert parce qu'ils jugent que c'est bien pour la communauté quand je distribue du matériel scolaire par exemple. Mais comment pourraient-ils me demander de venir prendre part à leurs activités culturelles dans ce contexte ? Je refuserai toujours », a poursuivi le chanteur, estimant qu'il faut d'abord pacifier les ghettos avant de leur apporter du plaisir.

Sur son refus de prendre part aux activités carnavalesques cette année, Roody Roodboy a fait savoir qu'il n'avait pas partagé l'idée d’« offrir de la bonne ambiance à Port-de-Paix pendant que le reste du pays pleurait ». « Le carnaval est mon moment préféré. Cette activité a contribué à mon succès. Cela m'a dérangé de ne pas y avoir été. Mais j'aurais préféré que ça soit dans un contexte où tout le monde pouvait se rendre à Port-de-Paix pour aller s'amuser sans se soucier du reste », a soutenu le chanteur Roody Roodboy, qui vient de sortir une nouvelle chanson titrée « Kanpe goumen l ye ». En raison de l'insécurité dans le pays et le coronavirus dans des pays étrangers, Roody Roodboy confie qu'il est en mode pause depuis le début du mois de janvier. « C'est grâce au streaming que l'on tient le coup. Je ne vais pas arrêter de produire régulièrement pour pouvoir continuer à fonctionner grâce notamment au cachet reçu de YouTube », a-t-il fait savoir.

Diery Marcelin dierymarcelin@yahoo.fr
Auteur


Réagir à cet article