L'Espagne franchit le cap des 70.000 morts

32

Publié le 2021-03-03 | Le Nouvelliste

L'Espagne a franchi mercredi le cap des 70.000 morts, après avoir connu le mois le plus meurtrier du Covid-19 depuis la première vague, mais les indicateurs montrent que la situation sanitaire s'améliore, en particulier dans les maisons de retraite, où ont été injectés les premiers vaccins.

Le ministère espagnol de la Santé a ainsi annoncé avoir recensé mercredi 446 nouveaux morts en 24 heures, portant le total des décès officiels depuis le début de la pandémie à 70.247 morts.

Le mois de février qui a enregistré 10.528 morts a été le pire mois depuis le pic d'avril 2020 et ses 16.354 morts.

Toutefois, les indicateurs indiquent une amélioration de la situation sanitaire avec un taux d'incidence de 159 nouveaux cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours contre près de 900 fin janvier ainsi qu'une baisse remarquable du nombre de cas et de morts dans les maisons de retraite qui ont payé un lourd tribut (près de 30.000 morts).

Cette baisse drastique coïncide avec le début de l'administration mi-janvier des secondes doses de vaccins dans les maisons de retraite, premières bénéficiaires des injections.  

Comme dans d'autres pays, le bilan officiel de la pandémie est considéré comme nettement sous-évalué dans la mesure où nombre de victimes n'avaient pu être diagnostiquées au printemps, durant la première vague de l'épidémie, en raison de la saturation du système de santé et du manque de tests.

Selon l'Institut national de la statistique (INE), plus de 45.000 d'Espagnols sont morts du Covid-19 entre mars et mai, soit environ 18.000 de plus que le bilan officiel. Ce chiffre n'a toutefois pas été repris par le ministère de la Santé, dont le bilan n'inclut que les personnes dont la mort a pu être attribuée au Covid-19 de manière certaine grâce à un test.

Le nombre de cas, qui atteint lundi 3.136.321, est lui aussi sous-évalué car le gouvernement avait présenté en décembre une étude estimant que 10% de la population avait été alors infectée, soit environ 4,7 millions de personnes.

En Espagne, plus de 1,2 million de personnes ont déjà reçu les deux injections d'un vaccin contre le Covid-19. Le gouvernement de Pedro Sanchez compte vacciner 70% de la population d'ici à la fin de l'été.

Réagir à cet article