Stratagem, une nouvelle étoile dans les cieux de la musique

PUBLIÉ 2020-10-22


Ils sont 9. Talentueux, fougueux et surtout ambitieux. Ces jeunes, pour la plupart des anciens du Collège Canado-Haïtien, forment le groupe Stratagem. Entre les études universitaires et la passion qui les anime, ils trouvent le temps de matérialiser un rêve qu'ils chérissent depuis les bancs de leur alma mater. Coup de pouce à ce jeune groupe en plein envol qui veut se tailler une place dans l'industrie musicale haïtienne.

Des groupes formés à l'école classique qui ne durent qu'une ou deux années et qui ne jouent que dans les bals de fin d'année ou d'autres activités parascolaires, on en a connu. Ils sont au début très prometteurs, pour ensuite faire long feu pour diverses raisons. Pourtant, Stratagem, qui littéralement se définit comme étant des musiciens intelligents pratiquant la musique avec beaucoup de stratège, veut se démarquer et s'imposer dans le milieu musical haïtien. À travers leur musique, ces jeunes artistes veulent perdurer dans le temps en se bâtissant au passage un fan base fidèle. « Notre philosophie consiste à faire de cette génération montante notre futur public », nous explique Teddy, lead vocal et membre fondateur du groupe. Et « Nous voulons devenir l'une des plus grandes formations musicales de tous les temps », continue le jeune homme qui étudie la gestion des affaires à l'INAGHEI.

Se considérant comme la nouvelle génération, Stratagem New Generation, est un projet qui a pris naissance tôt. Ils étaient en classe de huitième quand Liouvens St-Gilus (actuel PDG), Teddy et Marco ont décidé de mettre sur pied cette formation musicale. À la base, le nom du groupe devait être le sigle formé à partir du prénom de ces trois chanteurs, STM. Mais bonne réflexion faite, St-Gilus a proposé Stratagem, et il faudra attendre la classe de rhéto pour faire connaître ce nom au grand public du Collège Canado. On est en décembre 2017, quand pour la première fois, ces jeunes artistes partagent une scène musicale avec Jean Jean Roosevelt et le groupe Maestro à l'activité « Noël en Famille ». « Ce fut l'un des plus beaux jours pour nous. Le public a bien répondu et le feedback était positif », rapporte Teddy. Et depuis, comme une traînée de poudre, la nouvelle s'est répandue à travers les écoles et la ville de Port-au-Prince. Stratagem, un nouveau groupe, a pris naissance.

Louis Chris-Ted, Santerre Jhonny, Emmanuel Raymond-Anthony, Accena Ariel, Isor Madsen, Auguste Jean Rubens, Pierre Endy, Pascal Gethro et Desinus Joreb, âgés entre 18 et 25 ans, sont avant tout liés par leur amitié et leur passion commune pour la musique. Outre les difficultés que connaissent généralement les nouveaux groupes, et qui sont pour la plupart liées à des problèmes d'infrastructures dans le HMI, Stratagem n'a pas beaucoup galéré, ou du moins pas encore. Depuis le lancement du projet sur les bancs du collège Canado-Haïtien, jusqu'à aujourd'hui où ils sont des universitaires, ils ont eu la bénédiction de leurs parents. « J'ai toujours eu le support de mes parents, d'ailleurs ils m'ont acheté mes instruments, epi yo di m fè bri nan kay la », lâche en riant Santerre Johnny, maestro et guitariste de Stratagem. « De mon côté mes parents m'ont simplement demandé de faire montre de prudence après les soirées, vu la situation du pays. Mais ils adorent le djaz, et ils adorent ce que nous faisons », continue Marc Wildy Virtus, manager du groupe.

Déjà trois ans dans l'industrie de la musique haïtienne, Stratagem multiplie les performances afin de pouvoir jouer un jour dans la cour des grands. Les diverses prestations à Saint-Louis de Gonzague, à l'Université Quisqueya, sur la place du Canapé-Vert, ou encore au Marriott Hôtel aux côtés du mythiqu Mizik Mizik témoignent de la facilité du groupe à communiquer avec le public. La récente performance des messieurs à l'hôtel El Rancho, en ouverture du show de l'incontournable du moment, Enposib, n'a fait que refléter leur capacité à s'adapter à la génération montante. Leur premier single intitulé « Fòm Kò w », qui est un cover de la chanson « Shape of you » de Ed Sheran, arbore le konpa dirèk, mais toutefois les musiciens se disent prêts à puiser dans d'autres rythmes musicaux tels le zouk, le dancehall et l'afrobeat afin de mieux s'adapter au marché musical haïtien.

Stratagem vise grand. La détermination et motivation dont font preuve ces jeunes talents devraient leur faciliter la tâche et leur permettre de se trouver une place sous le soleil du HMI. Afin d’agrandir son répertoire et mieux se rapprocher de son public, le groupe promet un EP de 6 morceaux. « Kou Pou Kou », première composition du groupe, sera bientôt dans les bacs pour annoncer la sortie de ce projet. Pour l'instant, pas de vidéoclip en vue, pas de projet d'album, mais la bande à Wildy Virtus reste toutefois disponible pour toutes demandes de prestation via ses comptes Facebook, Instagram et Twitter au nom de Stratagem_STM.

Charly Amazan



Réagir à cet article