Mon fils assassiné, Jean-Hervé Paul, aurait fêté un nouvel anniversaire

Professeur de philosophie, guitariste, Jean-Hervé, le fils de madame Franck Paul, était un passionné des livres, entendez par là qu'il aimait écrire. Pour la page Culture de Le Nouvelliste, nous avons souvent sollicité des articles de lui. Homme sage et réservé, il ne s’était pas encore décidé à livrer ses pensées au public. Arpenter une démarche de réflexion critique et de questionnement sur le monde nécessite beaucoup de réflexions. Pendant qu’il cogitait sur notre proposition, des assassins préparaient leur basse besogne. En mars dernier, ils ont réussi à enlever ce professeur à la République. Les kidnappeurs sont venus chez lui et lui ont demandé de sortir de sa petite baraque en plywood qu'il avait fait construire à côté de la maison de sa mère tout de suite après le séisme de 2010. Jean-Hervé n’a pas obtempéré à leur injonction. Ces monstres qui sèment l’insécurité en Haïti, sans être inquiétés une seconde de leur vie, l'ont tué froidement. Être professeur en Haïti est-il devenu un délit? se demandent beaucoup d’étudiants inquiets. Ces semeurs de deuil dans nos familles savent que rien ne leur arrivera dans ce pays qu’ils connaissent par coeur. Madame Franck Paul, 84 ans, pleure encore ce fils qui avait étudié aux États-Unis, qui avait obtenu une licence en philosophie et une autre en musique. Normalienne, directrice du collège Canapé-Vert, elle qui a commencé à enseigner depuis l’âge de dix-sept ans, avait demandé à son fils armé de bagages intellectuels de rentrer à Port-au-Prince pour être au service de son pays. Un assassinat crapuleux attendait Jean-Hervé au tournant. Est-ce ainsi qu’une République récompense, après 64 ans de service, les plus méritants? Madame Franck Paul se souvient de ce moment douloureux.

Publié le 2020-09-09 | Le Nouvelliste

Madame Franck Paul raconte

Ce 4 septembre 2020, mon fils Jean-Hervé Paul aurait fêté un nouvel anniversaire. Mais cette année, il ne rentrera pas en siflotant pour déposer sur la table du repas la bouteille de vin de cru et le délicieux petit gateau aux fruits artistiquement préparé par Myrna. Cet homme simple, heureux, poli, amical a été brutalement tiré de sa chambre, à l'aube du 16 mars dernier, pour avoir la cervelle brûlée par une balle assassine. Au moment où a retenti la détonation fatidique, une petite fille de 5 ans est devenue orpheline et sa maman privée d'un soutien de poids, une mère octogénaire a perdu un fils attentionné, le deuxième en vingt mois, un frère et une soeur sont tombés dans l'affliction ainsi que les proches et les amis, des élèves pleurent un professeur adoré. Mais, plus que tout cela, Haïti, si pauvre en ressources humaines sur place, est privée d'un BS en philosophie, d'une maîtrise en éducation avec option musique, plus de 30 années de pratique passionnée de musique classique sur guitare, piano et contrebasse, un patriote convaincu qui a laissé ses activités en Floride pour venir aider son pays après le séisme de 2010.

Qui donc en a voulu à un citoyen aussi discret, sincère et utile?

La mort gratuite, cruelle, inattendue de Jean-Hervé a soulevé un grand émoi parmi nos proches, nos amis et connaissances du monde entier et « la Toile », comme on dit, s'est enflammée  un moment pour un homme de paix. Je retiens en particulier le message d'un de ses amis qui disait, en substance : «Jodi a se Jean-Hervé Paul, Yon nèg ki san lanvè san landwat, pèsonn pa di anyen ; demen se va ou, se va mwen, se va nou tout. » Et voilà demain, hélas! déjà à nos portes. Nos villas ne nous protègent plus.

Nous profitons de ce jour de joie, désormais jour de souvenir, pour remercier tous ceux et toutes celles qui, d'une manière ou d'une autre, ont compati à notre immense douleur. Ils nous ont aidée et beaucoup nous aident encore, à croire en l'importance de la vie, notre seul vrai bien, ce mystère précieux et  merveilleux que seul le Créateur devrait pouvoir reprendre.

Quand on a la chance d'avoir la vie, il faut pouvoir la vivre 

Continuons donc à vivre et à lutter pour que nos sociétés ne produisent plus d'assassins!

Continuons à vivre et à prier pour que Dieu accueille dans Sa Lumière infinie la belle âme de Jean-Hervé!

Madame Franck Paul Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".