Jean-Baptiste Anivince a eu sa carte de confinement de la DNL

Publié le 2020-07-31 | Le Nouvelliste

La Direction nationale du livre (DNL) lance depuis quelques semaines une rencontre virtuelle hebdomadaire avec nos écrivains, baptisée « La Carte de confinement ». Une manière si éloquente pour dire que le flambeau de la littérature n’a pas le droit de s’éteindre peu importe la douleur qui habite la vie et le quotidien de l’homme. Lancée en plein cœur de la pandémie Covid 19, cette initiative a déjà accueilli les écrivains Lyonel Trouillot, Emmelie Prophète, Jacques Adler Jean-Pierre, Inéma Jeudi, Jean-Euphèle Milcé, pour ne citer que ces noms. Le poète Jean-Baptiste Anivince vient de recevoir ce lundi 27 juillet sa carte de confinement qu’il a jouée avec élégance, éloquence. Tout commence avec des mots de salutation et de félicitation à l’endroit de la DNL pour son rapport avec les écrivains en ce temps de pandémie. Vient après un flot intéressant de paroles qui donnent envie de traverser la durée habituelle de la rencontre.

Jean-Baptiste Anivince, un poète engagé et impliqué

L’une des plus belles plumes de sa génération, Jean-Baptiste Anivince, fait partie de cette catégorie rare de poètes qui ne s’arrêtent pas à la poésie. Comme il l’a si bien rappelé dans ce dialogue avec Wilson Paulémond de la DNL, l’auteur de « Miroir pour habiter l’absence » a plus d’une corde à son arc. Fondateur de Tanbou-Literè qui va célébrer en 2021 sa décennie de création, directeur de Regwoupman Ekriven Kreyòl, président du Festival Entènasyonal Literati Kreyòl qui est le tout premier évènnement en Haïti et de la Caraïbe dédié aux littératures créoles, Tivens est sans conteste l’un des jeunes les plus dynamiques du milieu culturel haïtien. Il faut rappeler qu’il a raflé en 2018 le « Prix d’Excellence GRAHN pour la littérature d’expression créole. Déjà décroché par des personnalités comme Jocelyne Trouillot et Yves Déjean, Anivince est le plus jeune récipiendaire de ce prix qui a récompensé sa jeune œuvre poétique dans la langue créole et son engagement zélé pour le développement et le rayonnement de la littérature de cette langue.  

Des auteurs recommandés par Anivince

Les grands poètes, les grands écrivains sont ceux qui ne laissent échapper aucune chance de passer un moment d’intimité avec les livres. Dans sa carte de confinement, Jean-Baptiste Anivince n’a pas parlé de ses influences. Pour lui, d’un point de vue psychologique, tout écrivain subit à la fois des influences conscientes et des influences inconscientes. Chacune de ces influences à sa place dans la construction de l’écrivain. Le natif du département du Nord-Ouest a préféré proposer quelques auteurs aux internautes. Parmi lesquels, il y a l’étonnant  Georges Castera, le Marc Exavier de « Soleil Caillou blessé » qu’il a découvert à la Bibliothèque de l’Alliance française de Port-de-Paix, Clément Magloire Saint-Aude considéré comme le premier surréaliste haïtien avec la publication de « Dialogues de mes lampes » dans les années 40. Il a également prescrit la lecture de Manno Ejèn, Frankétienne, Pierre Michel Chéry, Dominique Batraville et Pauris Jean-Baptiste, l’un des romanciers les plus prolifiques de la littérature créole et Prix Deschamps 1985 pour son roman « Nan lonbray inosans ».  

Retour sur la paternité du premier roman créole haïtien 

Avec son verbe facile et ces grands gestes de la main, qui ne connait pas Jean-Baptiste Anivince comme un provocateur (dans le vrai sens du terme) quand il s’agit surtout de littérature ? Officiellement, la paternité du premier roman créole haïtien est attribuée à l’immense Frankétienne, avec la publication de Dezafi en 1975.  Dans le milieu, on sait tous qu’il n’y a pas unanimité en ce qui concerne cette paternité accordée à l’auteur de « Pèlentèt ». « Lanmou pa gin barriè » de Emile Celestin Mégie est également publié en 1975, la même année que Dezafi. Dans sa carte de confinement, Tivens parle de la publication en 1965 (10 avant la publication de Dezafi et Lanmou pa gin barriè) du roman « Ti jak » d’un auteur haïtien peu connu de nos jours, Carrié Paultre. Celui-ci, d’après l’auteur de « De bò goch » a fait d’autres expériences d’ecriture romanesque en créole haïtien. À l’heure qu’il est, il demande beaucoup plus de recherches pour découvrir plus sur l’une des littératures créoles les plus riches de la Caraïbe (à savoir la littérature haïtienne créole). 

« Carte de confinement », cette nouveauté sortie tout droit du cru de la nouvelle administration de la Direction nationale du livre dirigée par l’écrivain Jean Emmanuel Jacquet, a su bien tenir en haleine les amoureux de la littérature à un moment où la Covid 19 paralyse presque tout dans le pays. Cette carte confiée récemment à l’auteur de « Descente horizontale » marquera longtemps les esprits tant par la consistance des interventions que par la richesse du verbe. Avant de fermer la rencontre, le poète nous a plongé dans la lecture de deux extraits, l’un de son recueil « Ma ville, archipel de verre » publié en 2010, et l’autre, de son prochain recueil créole qui n’a pas encore de titre. 

Jean Peyell Durant Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".