Palmes d’or pour M. Mosanto Petit

Publié le 2020-05-13 | Le Nouvelliste

Puisque se confiner, c’est-à-dire rester chez soi, n’est pas dans nos habitudes, l’instinct grégaire après deux semaines de cloitre me fit entendre l’appel du large. Ne voulant pas imposer ma présence à des amis, mon errance me conduit à Thara’s. C'était dimanche et puisque les orgues dans nos églises se sont tues, j’avais inconsciemment ce besoin de sentir ma petitesse et de me relier à l’énergie renouvelant toute chose.

Thara’s pour beaucoup de ma génération est ce lieu mythique ou pour un soir, nous avons déposé nos soucis et nos courbatures pour éterniser nos souvenirs à défaut de notre jeunesse. C’était Shleu Shleu ou Skah Shah, les Difficiles ou les Ambassadeurs ou l'espace d’une nuit des amours de jeunesse enfouies rejaillissent, soirées bilan permettant à tout un chacun de regarder depuis des lustres perdus le parcours déjà fait de comparer des folies d’hier d’avec le compagnon que la vie, la raison, l’âge ont imposé. Laissons les étoiles pour revenir sur terre.

Depuis trois décennies, l'unique exercice dans lequel l’Haïtien excelle est la destruction. La médiocrité de nos élites, le manque d’éducation des classes moyennes, la non-intégration de notre diaspora nous obligent à rester dans la position du fœtus. Nous avons cessé d'apprécier l’effort personnel et nous avons compris que le complot contre la qualité nationale laissé depuis belle lurette le champ de la direction de la chose publique au point d ignorer tout apport aussi titanesque soit-il. Une société qui ne valorise pas les meilleurs de ses enfants ne fait que renier l’excellence et s’enfoncer davantage dans l’ignominie et le désespoir. Trois heures d’affilée, j’ai laissé mes pensées traîner sur la vision, l’audace, le courage d’un homme. Je ne trouve pas de réponses à mes questionnements sur la force d’âme, le  caractère et la profondeur d’un Haïtien modèle, modeste aussi car aucune publicité tapageuse ne l’a mis en exergue durant ces cinquante dernières années. La paix qui se dégage de ce projet grandiose n’a d’égal que l’effacement de son géniteur.

M. Mosanto Petit a droit à la reconnaissance de la nation. L’Etat aurait dû présenter cet être extraordinaire aux jeunes générations pour sa contribution et son dépassement dans la construction de ce pays. La France valorise son patrimoine, ses élites, ses artisans. Au Salon de l’Agriculture, le Général de Gaulle magnifia la paysannerie en décorant un éleveur de brebis. À Mr Petit, la communauté doit offrir des palmes d’or pour avoir pensé, rêvé et fait sortir de terre le plus bel espace de vie dans ce pays. Sans appui de l’État et peut être dans l’incompréhension de ceux qui y habitent, des rubans de béton se glissent en toiles d’araignée à flanc de montagne et semblent s’accorder avec la sérénité environnante. J’aurais souhaité saisir l’espace d’un cillement, cet homme dans sa vraie dimension, un matin contemplant son œuvre entre les montagnes qui l’encerclent et l’horizon qui l’attire. Tous les cinquante ans ce pays nous surprend en donnant naissance a des échantillons d’hommes méconnus ou incompris mais qui marquent leur passage par la dimension de leur Esprit.

M. Mosanto Petit comme Thomas Désulmé, comme Clémard Joseph Charles a crée un pôle de développement pour nous. Ils sont issus tous les trois de la matrice profonde de ce peuple, ont trimé fort pour se construire une place au soleil, ont bâti des monuments d’airain pour la prospérité et choisissent de vivre loin des glorioles et des flatteries. Ce pays semble ignorer tout ce qui loin des fanfaronnades travaillent à améliorer la condition de vie des autres, génèrent des emplois, ouvrent la voie a la richesse pour d’autres en un mot pensent pays. Nous avons collectivement choisi d’ignorer la beauté de s’opposer au progrès et de partager l’esprit communautaire. Nous refusons d’admettre et d’honorer nos légendes vivantes qui ont et qui peuvent galvaniser une onde de choc pour nous aider à sortir de la fange. De l’autre côté de Boutilliers à Macako, les points d’eau comme des écoles  desservent la population des différentes habitations. Ils sont des centaines de père de famille qui, chaque jour grâce à cette initiative, peuvent répondre à leur devoir.

Beaucoup de projets chez nous sont restés dans les tiroirs par la mauvaise foi de nos dirigeants ou la cupidité de nos banquiers. Nous sommes à un tournant dans l’évolution de notre humanité et notre vie de peuple ou nous devons de laisser de côté notre mesquinerie pour comprendre que, du casseur de pierres à l’architecte, chacun doit exceller dans ce qu’il entreprend pour changer la face de pays. Nous avons vécu deux siècles dans la stupidité en refusant de regarder l’autre et de louer ses réalisations. Dans un royaume, il aurait été anobli et pourquoi faut il chez nous ignorer cette démarche hautement appréciable et ne pas décerner la croix d’honneur a quelqu’un qui se dévoue corps et âme pour sa zone. Le projet du Port-du-Sud, le village d’Ennery, Pandiassou, la Colline enchantée de Marigot sont à côté de Thara’s des cris d’amour pour ce pays Regardons les avec d’autres yeux et portons au pinacle ceux qui les ont penses

Merci milles fois à M. Mosanto Petit pour ce rêve qui prend corps de plus en plus et souhaitons vivement que dans la mémoire collective et dans la stèle de nos cœurs nous vénérons des gens qui croient que le levier déterminant n’est rien d’autre que le Travail              

J L                      

Janin Leonidas Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".