Batailles électorales et crises politiques en Haïti : fruits amers de la mauvaise gouvernance

Publié le 2019-07-10 | Le Nouvelliste

Victor Benoit présente à l’attention de ceux qui veulent comprendre l’espace politique haïtien, « Batailles électorales et crises politiques en Haïti (1807-1957). Un livre conjoncturel, paru dans un moment de grande incertitude. Si le sujet n’est pas nouveau, la manière dont  maitre Ben l’aborde suscite un intérêt particulier.

Ce premier tome retient notre attention à trois niveaux. D’abord, le choix de l’auteur à présenter les crises politiques et batailles électorales sous un angle chronologique ; ensuite, la relation que le professeur  établit entre les batailles électorales et les crises politiques ; par-dessus tout, la mauvaise gouvernance comme génératrice et le premier facteur explicatif de ces crises politiques et batailles électorales.

Présentation des batailles électorales et des crises politiques

Il est reconnu en histoire la démarche méthodologique concernant la chronologie consistant à l’analyse ou la présentation d'événements historiques ou succession d'événements dans le temps. L’auteur, selon un ordre chronologique, présente ainsi les  différentes crises politiques et batailles électorales en Haïti allant des évènements de 1807 à l’avènement au pouvoir du docteur François Duvalier en 1957. Le pays a été, pendant un siècle et demi, traversé par des luttes intestines.

En 1807, le pays est scindé en deux, suite à des crises politiques et  batailles électorales. Il y eut le Royaume d’Haïti du Nord, dirigé par Christophe, et la République d’Haïti du Sud par Pétion. En 1843, est apparue la deuxième grande crise. Les élections en trois tours et leurs conséquences ont déstabilisé davantage le climat politique et font échec au mouvement réformiste de 1843. Puis, éclatèrent à nouveau, en 1876 et 1879, les batailles électorales entre le Parti Libéral et le Parti National.

À l’aube du centenaire de la première république noire indépendante du monde, les élections  mettant aux prises les candidats Anténor Firmin et Nord Alexis ont été transformées en guerre civile et ont servi de prétexte  à l’occupation américaine le 28 juillet 1915. N’ayant tiré aucune leçon de l’occupation de notre sol par les Yankees, d’autres crises ont refait surface : la bataille électorale  de 1956-1957, la guerre civile du 25 mai 1957 et les éphémérides ont conduit à l’accession au pouvoir du docteur François.

Relation entre batailles électorales et crises politiques

Batailles électorales et crises politiques en Haïti entretiennent des rapports de cause à effet. Selon le professeur Benoît, ce sont des crises politiques récurrentes qui engendrent des batailles électorales. « Les discordances qui se reflètent dans les batailles électorales ne sont que l’émanation et la traduction des différences sociales, culturelles, politiques et économiques qui se traduisent dans une société de l’esclavage, de l’antagonisme entre nouveaux libres et anciens libres, entre Noirs et Mulâtres », a écrit dans sa préface le docteur Serge Fourcand.

Mauvaise gouvernance, génératrice de crises

Pendant toute notre histoire, nos dirigeants n’ont jamais été bons gestionnaires de la chose publique. Le professeur considère la mauvaise gouvernance comme le premier des facteurs explicatifs du disfonctionnement de la société haïtienne. Cette manière de faire chez nos hommes d’État a conduit le pays pendant un siècle et demi vers le chaos, des périodes marquées par des luttes fratricides sans merci pour le pouvoir, des crises politiques récurrentes et des batailles électorales. Les dirigeants haïtiens, a-t-il écrit, toujours prêts à extérioriser un patriotisme cocardier, mais qui n’hésitent pas, à la première occasion, à brader l’intérêt national pour satisfaire leur égocentrisme. Dans ce cadre, l’élection n’est pas un exercice honnête. Nous nous sommes inscrits dans des crises à n'en plus finir qui bloquent encore la marche d’Haïti vers la modernisation politique, économique et sociale.

 « Batailles électorales et crises politiques en Haïti (1807-1857) » est un ouvrage de chevet. À travers ce livre, maitre Ben nous permet de revisiter notre histoire de peuple, ses moments de crises et de luttes pour le pouvoir. Ce livre consiste à promener un miroir dans lequel les politiciens haïtiens reconnaîtront leur visage. C’est un livre à avoir sous la main. Un livre à lire absolument.

Victor Benoit, Batailles électorales et crises politiques en Haïti (1807-1857), C3 Editions, 210 pages, janvier 2019.

Elien Pierre elienpierre60@yahoo.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".