L’illumination du premier  samba dans « Jayuga et le roi des serpents »

25

Publié le 2019-06-06 | Le Nouvelliste

Petit conte cosmogonique racontant l'histoire du serpent qui devient le symbole du temps et détermine le rythme de croissance et de décroissance de la lune, « Jayuga et le roi des serpents », paru dans la collection Jeunesse de C3 Édition est une œuvre de Maggy Belin Biais. Les 17 pages du texte  sont soigneusement illustrées en couleurs par Réginald Perdou. Un petit bonheur de lecture pour les grands comme pour les petits qui sera en vente-signature à la prochaine édition de Livres en Folie.

« Jayuga et le roi des serpents » est le premier  texte paru de Maggy Belin Biais. Ce court récit cosmogonique se déroule après la naissance de la lune et du soleil. «Avant même que le monde ne soit ce qu’il est, avant même que les Européens et les Africains n’arrivent sur l’île de Quisqueya». Dans la mythologie dahoméenne, le soleil appelé Lisa et la lune Mawu sont les fils jumeaux de Nana Buruku. Le personnage principal de ce conte est Jayuga,  «le premier samba dont ont dit qu’il était le père de tout les sambas». Le lecteur pourrait découvrir en lui Orphée, le poète des poètes, possédant l’art de faire vibrer l’univers avec ses chants.

Le lecteur attentif pourrait deviner que le but symbolique de ce texte est d’exposer un enseignement initiatique : le réveil du serpent Kundalini. Selon les enseignements des sciences ésotériques, le serpent Kundalini une fois réveillé active dans son ascension dans la colonne vertébrale les sept chacras principaux  du corps humain en partant du chakra racine dont l’élément est la terre pour atteindre son sommet avec le chakra couronne qui se situe au sommet du crâne,  « un serpent considérable, long… comme sept jours et sept nuits». C’est par inadvertance que Jayuga a provoqué le réveil de ce serpent énergétique caractérisé par ses deux polarités Ida y Pingala, connus dans le vodou comme le couple Damballah et Ayida Wèdo et par les médecins comme le caducée d’Hermès. Tout individu doit effectuer un long travail sur lui-même avant le réveil de la kundalini. Si ce travail est bâclé, il risque de perdre son ancrage et sombrer dans la démence selon les enseignements de la sagesse antique. Jayuga avait effectué un long travail d’harmonisation avec les forces de la  nature «Le jour, je souris au soleil, la nuit, je chante pour les étoiles ». Cela  lui a valu le support de la lune et  du soleil pour s’en sortir lorsque le roi des serpents  s’est mis à ses trousses. « Il court longtemps [ ...], traverse sept vallées, franchit sept montagnes jusqu'à atteindre le pic de la selle, le plus haut sommet de l’île ».

Si ce récit est microcosmique à travers l’itinéraire initiatique de Jayuga, il est aussi macrocosmique en relatant l’émergence du serpent cosmique symbolisant le temps dans sa spirale incontournable mais «vincible», comme Zeus l’a fait avec son père Chronos.  Ce roi serpent est connu dans de nombreuses mythologies comme la roue du temps, l’Ouroboros tentant de manger sa queue, le cercle du zodiaque ou Obatala  dans le vodou. Son règne est aussi l’avènement d’un nouveau cycle  de l’humanité selon les «Métamorphoses» du poète latin Ovide : l’âge d’argent. Jayuga passe de son âge d’or  caractérisé par une harmonie parfaite avec les forces de la nature à un âge d’argent où  l’astre de la nuit devient inconstant en définissant le rythme des activités humaines.

En dépit de toute cette profondeur métaphysique,  le  style  de cet innocent petit texte est d’une simplicité éblouissante. Ces phrases sont claires et bien articulées; le ton est juste et s’accorde aux lecteurs cibles. La musique de l’ensemble est d'une générosité apte à faire  vibrer les grands comme les petits. Il invite le lecteur à tendre vers l’éveil de la conscience par la synchronisation avec les forces de la nature. Nous portons chacun en nous un Jayuga désirant parfois désespérément d’atteindre le soleil, semble nous murmurer Maggy Belin Biais au fil des pages.

Dieunane Joseh Dufresne dieunanejosephdufresne@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".