Les députés exagèrent avec leur vote sur le salaire minimum, selon Bernard Craan

Interviewé à l’émission Dèyè Kay, diffusée sur la chaîne 20, le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti, et coordonnateur du Forum économique du secteur privé, Bernard Craan, est revenu sur le vote des députés modifiant la loi de 2009 relative à l’augmentation du salaire minimum. Selon lui, les députés exagèrent avec leur vote sur le salaire minimum car ils ne tiennent en compte aucun des paramètres socio-économiques du pays.

Publié le 2019-04-12 | Le Nouvelliste

« Sans consulter le Conseil supérieur des salaires (CSS), qui est tenu, selon la loi, de travailler sur les questions concernant les salaires; sans consulter les secteurs patronal et syndical, ni d’autres spécialistes dans la question, la Chambre des députés s’est réunie et a voté l’augmentation du salaire minimum », déplore Bernard Craan.

Pour l’homme d’affaires, le vote des députés est exagéré et ne prend pas en compte les réalités des secteurs concernés. « Nous savons que le pouvoir d’achat des ouvriers a considérablement diminué durant ces derniers mois. Et nous reconnaissons le besoin de faire des ajustements. Mais ces ajustements doivent se faire suivant les réalités des secteurs concernés. Il fallait qu’il y ait des analyses menées secteur par secteur pour savoir ce que chacun peut supporter », a déclaré le président de la Chambre de commerce d’Haïti, touchant du doigt «le ridicule» du vote. M. Craan souligne que certains secteurs pourraient supporter une augmentation de 15%, d’autres de 20% et d’autres de 30%, mais « certainement pas de 60%, voire 80% ».

Par ailleurs, l’homme d’affaires campe le portait du contexte socio-politique précaire pour illustrer l’inapplicabilité du vote. « Nous sommes dans un  pays extrêmement pauvre où le taux de chômage est plutôt considérable », a-t-il souligné. « Pouvons-nous compromettre le travail de ceux qui en ont un en prétextant leur donner un salaire décent ? », se questionne-t-il en évoquant le risque que ce vote cause l’effondrement du marché du travail.

Autre facteur expliquant l’inapplicabilité du vote des députés est la mauvaise gouvernance dont font montre les autorités étatiques et qui du coup met en péril les entreprises du secteur privé, avance le coordonnateur du Forum du secteur privé des affaires. « Nous sommes dans un environnement d’affaires où les autorités prennent des décisions à l’emporte-pièce », déplore-t-il.  Il prend en exemple la décision visant la dédollarisation de l’économie. « Ils ont vite compris qu’ils étaient à côté de la plaque. Et cette décision a causé du tort à l’économie », commente Bernard Craan. Il cite également la décision prise en juillet 2018 dernier d’augmenter brusquement de 50% les prix des produits pétroliers. « Pas mal d’actifs du secteur privé sont partis en fumée à cause de cette décision », rappelle-t-il.

Aux syndicalistes qui crient au chantage,  Bernard Craan affirme qu’il n’y a rien de tel. « Je décris la réalité des entreprises dans une économie extrêmement compliquée évoluant dans un environnement d’affaires désastreux, laissant peu de place à la stabilité, à la prévision, encore moins à la sécurité », décrit l’homme d’affaires.

 Le secteur privé n’est en rien responsable de la dégringolade de l’économie. C’est à l’État d’offrir un environnement qui permette aux investisseurs locaux et étrangers de mettre leur argent dans des projets ambitieux et générateurs d’emplois, a-t-il conclu.

Donaldson Velny velnydonaldson7@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".