Echec du projet de renforcement des partis politiques, selon Mathias Pierre

Publié le 2019-04-12 | Le Nouvelliste

Le projet d’institutionnalisation des partis politiques, lancé en 2017 par l’administration Moïse-Lafontant, explique Mathias Pierre, président du Comité de suivi pour le financement et l’institutionnalisation des partis politiques (COSFIPP), court aujourd’hui à l’échec le plus total. Ce comité de facilitation a été créé par le président de la République, Jovenel Moïse, pour conduire le processus d’institutionnalisation des partis politiques à bon port jusqu’ à la création du Centre de renforcement et d’institutionnalisation des partis politiques (CRIPP).

Le CRIPP, poursuit Mathias Pierre, devrait être l’aboutissement du processus de renforcement des partis. C’est l’organe permanent qui devrait travailler de concert avec le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique (MJSP) sur toutes les questions relatives à la problématique de la régulation et l’institutionnalisation des partis politiques en Haïti.  Pourtant, rien ne va comme prévu. Mis à part le premier versement du financement qui a été effectué le 22 janvier 2018, aucune des recommandations du rapport du COSFIPP, remis  au chef de l’État depuis le 30 novembre 2017, n’a été  prise en considération.  

Les partis qui ont reçu leur lot des 146 millions de gourdes décaissées pour la première tranche depuis le début de l’année 2018 n’ont soumis aucun rapport relatif à l’utilisation de ces fonds. Le CRIPP, n’ayant pas vu le jour peu après les recommandations du COSFIPP, est, selon Mathias Pierre, l’expression manifeste de la défaite la plus visible du projet de renforcement des partis politiques en Haïti.

Plus loin, Mathias Pierre dit avoir remis au ministère de la Justice et au cabinet du président de la République tous les documents relatifs aux travaux du COSFIPP. « Seule la présidence est en mesure d’expliquer à la population haïtienne pourquoi le sommeil du projet de renforcement des partis politiques est aussi long. Malgré la position de certaines formations politiques comme le parti Rasin kan pèp, Fanmi Lavalas, RDNP qui avaient critiqué le processus et l’avaient qualifié de manœuvre politique du pouvoir en place pour encourager la corruption dans le pays, le chef de l’État devait publier l’arrêté consacrant l’existence du CRIPP», dit le président du COSFIPP. Il se dit, par ailleurs, contre tout autre décaissement aux partis politiques sans que la lumière n’ait été faite sur l’utilisation des fonds du premier versement.  

Toutefois, Mathias Pierre croit dur comme fer que les problèmes liés au fonctionnement des partis politiques en Haïti demeurent encore une préoccupation sociale. La loi électorale de 2015, qui avait permis à des partis politiques de s’allier avec des organisations sociales de base plutôt qu’aux regroupements politiques, est une explication au phénomène de bourgeonnement à grande échelle des partis politiques en Haïti. Selon le représentant du parti politique LAPEH au sein du COSFIPP, la lutte pour la régulation et l’institutionnalisation des partis politiques doit être une lutte constante. Par rapport à la lenteur du pouvoir dans l’accélération de la mise en place du CRIPP, il a dit éprouver beaucoup d’inquiétudes quant à la possibilité pour le CRIPP d’agir de façon significative sur les problèmes auxquels sont confrontés les partis politiques haïtiens.

Loobensy Timore

 loobensytimore90@yahoo.fr

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".