Réginald Boulos exige plus de transparence de l’État haïtien

L’homme d’affaires Réginald Boulos a partagé récemment sur son compte Twitter cette information: les entreprises dans lesquelles il détient plus de 50% des actions ont versé plus de 1,1 milliard de gourdes de taxes, soit 17, 9 millions de dollars, pour l’exercice fiscal 2017-2018. Répondant aux questions des journalistes de Magik 9, l’entrepreneur a expliqué les raisons pour lesquelles il a choisi de publier des chiffres concernant les taxes payées par ses entreprises.

Publié le 2019-03-19 | Le Nouvelliste

Avant toute chose, l’homme d’affaires Réginald Boulos dit jouer la transparence afin de porter les autorités étatiques à faire pareil. « Je paie près de 18 millions de dollars par an à l’État haïtien. J’ai le droit d’interroger les autorités étatiques sur l’utilisation de l’argent versé à titre de taxes », a affirmé l’entrepreneur Réginald Boulos. « Dans un pays où rien ne fonctionne normalement - les hôpitaux, les centres de santé, les écoles, sans compter le traitement des policiers et des enseignants qui ne reçoivent pas un salaire décent, je ne peux m’empêcher de questionner les autorités étatiques », a-t-il poursuivi.

L’homme d’affaires a adressé une question précise aux autorités étatiques et a également fait état de sa préoccupation. « Qu’est-ce que vous faites des taxes collectées sur les citoyens ? Souvent, la clameur publique dénonce des cas de gaspillage des maigres ressources de l’État, particulièrement au sein du Parlement », déplore le Dr Réginald Boulos. Depuis quelques mois, l’homme d’affaires avait mis au défi les dirigeants de l’Office national d’assurance- vieillesse (ONA) de publier la liste des personnes qui n’ont pas honoré leurs dettes. À présent, c’est aux autorités étatiques qu’il demande des comptes sur l’utilisation des taxes collectées.     

Une autre raison est avancée par l’entrepreneur pour justifier sa décision de publier des chiffres concernant les taxes payées par ses propres entreprises. Réginald Boulos voulait démentir les hommes politiques qui, dans leurs discours, font croire que tout le secteur privé bénéficie de franchise douanière. « Je veux prouver que c’est faux, puisque, moi, je n’ai pas de franchise », s’enorgueillit le patron des supermarchés Délimart. « Il y a beaucoup d’entreprises privées qui respectent les lois fiscales et douanières. Elles sont des contribuables qui payent régulièrement leurs taxes », a précisé l’homme d’affaires.

En partageant sur son compte Twitter des informations sur l’ensemble des taxes payées par les entreprises où il est actionnaire majoritaire, Réginald Boulos voulait envoyer un message aux autres membres du secteur privé des affaires. « C’est un appel lancé au secteur privé. Il doit faire preuve davantage de transparence. J’exige plus de transparence de l’État et je prêche par l’exemple. Mais la loi ne fait pas d’exigence aux entrepreneurs sur ce point », a indiqué le Dr Réginald Boulos, annonçant qu’il va publier dans les prochaines semaines l’ensemble des taxes payées par ses entreprises pendant les cinq dernières années.

Par ailleurs, l’homme d’affaires plaide en faveur de l’élimination de toutes les franchises accordées par l’État haïtien. Il a fait savoir qu’il n’avait pas sollicité de franchise des autorités étatiques pour procéder à la réouverture de son supermarché à Clercine.    

Rappelons que, sur la liste des 200 plus grands plus grands importateurs  d'Haïti pour l'exercice 2017-2018, suivant les droits et taxes acquittés en gourdes (hors pétrole), publiée par Le Nouvelliste en octobre 2018, les trois entreprises dirigées par Réginald Boulos, à savoir Universal Motors S.A., Auto Plaza S.A et Délimart S.A viennent respectivement en 24e, 44e et 110e position. Sur cette liste qui provient de l'Administration générale des douanes (AGD), la valeur en douane des importations de la Universal Motors pour l'année 2017-2018 est estimée à 935 683 318,09 gourdes pour des taxes évaluées à 348 363 908,60 gourdes; pour la Auto Plaza, le montant de la valeur en douane est de 778 919 520,04 gourdes pour des taxes estimées à 53 516 261, 84 gourdes. Tandis que, pour Délimart, la valeur en douane des importations 2017-2018 est évaluée à 156 028 949, 08 gourdes pour des taxes estimées à 53 516 261, 84 gourdes. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".