MENJS/UNESCO

Vers la mise en place de l'Office National du Partenariat

Le MENJS a organisé le jeudi 11 août 2005 une journée de validation du rapport sur la mise en place de l'Office National du Partenariat. A l'hôtel El Rancho, le ministre de l'Education Nationale, Pierre Buteau, et le directeur de la DAEPP, Jacques Yvon Pierre, ont reconnu l'importance décisive de cet atelier. La démarche consiste à doter le MENJS d'un instrument susceptible de garantir un partenariat entre les secteurs public et privé de l'éducation. Pour l'amélioration de la qualité de l'école haïtienne et la gouvernance du système. Dans un esprit d'unité et de solidarité.

Publié le 2005-08-11 | Le Nouvelliste

« Nous sommes à une phase relativement avancée dans les efforts visant à la création d'une structure dont tous les acteurs sont unanimes à reconnaître l'importance stratégique. C'est une opportunité qu'il faut saisir. [...] Il est nécessaire que l'Office national du partenariat soit construit sur du solide, qu'il soit viable, que son efficacité d'avance soit assurée. Et ses résultats permettront certainement d'ouvrir de nouveaux horizons à la communauté haïtienne. L'Ecole et le pays y gagneront. Engagé dans cette dynamique, l'Etat haïtien entend la mener à bon port ». C'est, en substance, ce qu'a déclaré ce jeudi 11 août 2005 le ministre de l'Education, Pierre Buteau, au cours de la séance inaugurale de l'atelier de validation du rapport sur la mise en place de l'Office National du Partenariat. Pour M. Buteau, ce nouveau rendez-vous du ministère de l'Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (MENJS) revêt un cachet particulier puisqu'il s'agit de valider le rapport sur la création de cette structure en vue d'une participation effective du privé dans les politiques et programmes de développement de l'éducation. « Le MENJS sera alors mieux à même d'exercer son rôle de régulateur du système, en garantissant le respect des normes de qualité requise pour l'offre de l'éducation », estime-t-il en se réjouissant de la démarche participante adoptée dans le cadre de ce travail. Rapprocher le public et le privé En vue de l'amélioration de la qualité et de la gouvernance du système, le rapprochement entre le public et le privé, par la biais de l'Office National du Partenariat, doit produire des effets positifs. Il aidera à développer une stratégie à long terme d'éducation pour tous, à promouvoir le développement des écoles communautaires et à mobiliser des ressources extérieures pour l'éducation de base au profit des deux secteurs et dans le sens des intérêts des enfants issus des familles pauvres. Comme l'a souligné le ministre Pierre Buteau, qui en a profité pour saluer le travail réalisé par les consultants, les experts des institutions de coopération bi et multilatérales et la Direction d'Appui à l'Enseignement Privé et au Partenariat (DAEPP): « l'éducation étant un secteur vital pour le développement du pays, le partenariat entre le public et le privé est appelé à jouer un rôle moteur pour rassembler les énergies et les compétences au bénéfice de l'école haïtienne ». « Bon signe ... » Selon le directeur de la DAEPP, Jacques Yvon Pierre, « la journée de validation de l'étude réalisée en vue du montage de l'Office du Partenariat est un bon signe. Signe qui atteste que le pays ne peut pas mourir, ne doit pas mourir. Signe qui prouve que le pays est capable de résister au délitement des valeurs et qui montre que l'éducation est la voie par excellence pour sortir la nation du bourbier où elle est tombée ». Incontournable, le partenariat, en matière d'éducation, existe bel et bien entre le public et le privé, croit M. Pierre qui voit dans ce processus une recommandation du Plan National d'Education et de Formation (PNEF) qu'il importe de formaliser, structurer et organiser. « L'appui reçu de nos partenaires bi et multilatéraux pour donner du ton au partenariat est déterminant, nécessaire. On en a et on en aura encore besoin, indique le responsable de la DAEPP qui estime que l'entreprise ne sera viable que si elle tient compte des variables et des paramètres liés à notre réalité éducative, que si, tout en s'ouvrant à l'universel, elle tient compte des besoins réels de notre système éducatif et qu'elle se donne une couleur locale dépouillée, bien sûr, de certaines tares ». Réduire les coûts d'éducation L'Office National du Partenariat est nécessaire pour réduire les coûts d'éducation représentant 15 à 25 % des revenus des populations dont 80% vivent en dessous du seuil de pauvreté. Sa principale vertu sera d'amener à l'école 500.000 enfants qui n'ont pas encore accès à l'éducation de base. De l'avis du directeur de la DAEPP, Jacques Yvon Pierre, cette structure pourrait permettre de maintenir à l'école 32% de la population scolarisée et plus qui n'atteignent pas dans la réalité éducative actuelle la 5e Année Fondamentale. « C'est une nécessité d'accroître l'offre d'éducation dans notre pays où le financement public de l'éducation est le plus bas de l'Amérique latine et des Caraïbes, soit 2% du PIB », a fait remarquer M. Pierre qui voit dans cet office partenarial un lieu de convergence, d'unité et non de recherche d'hégémonie. « Partenariat et non paternité », prévient le responsable de la DAEPP qui entend, par cette journée, contribuer à la dimension du rêve de Jacques Roche à qui il dédie cet atelier de travail. Il n'est donc que d'attendre les retombées positives à court et à moyen terme de cet office sur notre système éducatif qui a tant besoin de se refaire une santé.
Robenson Bernard Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".