Rebondissement dans le procès Clifford Brandt

Publié le 2019-01-09 | Le Nouvelliste

National -

Le procès du présumé kidnappeur Clifford Brandt et ses deux complices, Rico Pierre-Val et Carlo Bendel Saint-Fort, a pris une nouvelle tournure. Après la reprise du 8 janvier dernier, à la demande du ministère public, le président du tribunal criminel des Gonaïves, Me Denis Pierre Michel, a décidé de rouvrir les débats particuliers afin d’auditionner le stratège du groupe, l’ex-inspecteur de police Edner Comé. Celui-ci qui était en cavale a été interpellé et incarcéré à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, depuis 2017. Cette information était cachée par le ministère de la Justice, selon les parties.

Edner Comé, dénommé Jackson Travelino, figure parmi les inculpés de l’ordonnance de renvoi du juge instructeur du tribunal civil de Port-au-Prince. Puisque ce dernier était en cavale, lors du premier procès, le tribunal l’avait condamné par contumace. Les autorités ont récemment appris son interpellation par le biais de la radio Caraïbes. S’appuyant sur l’article 189 du Code d’instruction criminelle (CIC) qui octroie un pouvoir discrétionnaire au juge, le représentant du ministère public a demandé au doyen de faire comparaitre ledit détenu. « Nous sommes en quête de la vérité. La présence d’Edner Comé nous aidera à avoir des informations pertinentes », a déclaré Me Adisson Diogène, substitut commissaire.

Les avocats de la défense ont brandi des notes jurisprudentielles de certains arrêts de la Cour de cassation en vue de convaincre le juge de ne donner aucune suite favorable à la requête du ministère public. Une telle décision, de leur avis, pourrait déranger, le cours du procès. Le tribunal a rejeté leur demande en soulignant que la loi ne l’empêche pas d’auditionner l’accusé qui est présenté par les autres prévenus comme le principal coupable. « Le jugement rendu contre le prévenu Comé n’a jamais été publié. Même après son arrestation, les autorités compétentes n’ont pas été informées des suites du dossier », a déploré Me Marc-Antoine Saint-Vil, critiquant la négligence des autorités de la juridiction de Port-au-Prince.

L’audition de l’ex-inspecteur de police, d’après Me Saint-Vil, risque d’avoir une incidence négative sur le procès. Sa crainte est expliquée par le fait que l’accusé n’ait jamais été interrogé au cabinet d’instruction. « S’il n’y a aucune ordonnance, à partir de quoi va-t-on vérifier les déclarations de Comé ? », questionne le défenseur. Pour l’instant, Me Saint-Vil dit émettre des réserves concernant la plaidoirie du fond de l’affaire. Après cette étape importante, au cas où le doyen n’aurait pas respecté la procédure, il a fait savoir que la défense montera au créneau pour faire valoir les textes de loi régissant la matière.

Des membres de la famille Moscoso ont été remarquées à cette audience houleuse. Dans son avant-dire droit rendu au terme des débats, le doyen Denis Pierre Michel a ordonné au chef du parquet de son ressort, Me Sérard Gasius, d’amener le suspect Edner Comé à son tribunal, le mardi 15 janvier 2019. Le juge n’écarte pas la possibilité de lancer une confrontation entre ce dernier et les trois autres inculpés, en l’occurrence Clifford Brandt, Rico Pierre-Val et Carlo Bendel Saint-Fort.

Jodherson Cadet Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".