Livres/Nouveautes

Romanez, l’enfant du pays

Publié le 2018-12-03 | Le Nouvelliste

Culture -

Le 1er roman, au titre évocateur, « Romanez, l’enfant du pays » de Rachel Price Vorbe nous touche. Elle prend part actuellement avec cet ouvrage au Salon du livre de Paris. L’écrivaine d’ « Initiation à la littérature contemporaine » retravaille la manière d’écrire le drame romanesque. Contrairement aux romanciers actuels. Elle nous transmet le « graal », « cet amour pour un pays utopique, juste où il fait bon de vivre.» Pénétrer dans le drame de la vie amoureuse d’un homme pour construire une œuvre. Romanez aime son pays, et nous invite à partager sa passion pour sa localité, Morency, dans le Sud d’Haïti. Il a dû quitter précipitamment celle-ci pour se réfugier à Carrefour, auprès de son père, après avoir engrossé Manilla, une jeune fille. Le père de celle-ci est le puissant hougan Rosenfer. Selon sa Grand’maman, elle ne voulait point avoir des problèmes avec cet homme qui se sert des deux mains. Sa grand’mère l’a expédié rapidement auprès de son père-boucher de son état. Elle lui a appris que c’est lui qui continue à subvenir à ses besoins, de ses maigres ressources.

Romanez a vite fait d’entrer à la capitale pour chercher du travail. Il a fini par tomber sur la famille Brévot. Celle-ci l’a placée, à un moment donné, chez la dame Jacquotte, au restaurant Le Picardie, dans les hauteurs de Pétion-Ville où il a déniché Monsieur Ladane. Celui-ci lui a proposé de l’amener en France.

Avant de s’y rendre, il a épousé Analia, la femme qui faisait battre son cœur, avec qui, il a eu, dans un premier temps, trois enfants. Analia tenait un commerce de fritures.

Romanez s’est rendu en France et, après quarante-cinq ans, a pris la nationalité française. Entre-temps, Monsieur Ladane a aidé sa femme et ses enfants à regagner la Ville Lumière. À Paris, il a également élargi la famille, avec trois autres enfants. Avant de quitter la vie, Romanez a exprimé un dernier désir : retourner en Haïti pour y être enterré, sur la terre de sa femme, Analia, à Grand-Goâve « dans les hauteurs qui surplombent la mer ».

Romanez traduit son amour pour le pays de son enfance qu’il n’a jamais renié.

Ce roman consacre la passion d’un homme. Comme ceux qui, ces jours-ci, rêvent d’un ailleurs. Romanez Amazan nous donne une leçon d’amour. Un amour que la romancière partage dans un style remarquable, comme sait le faire Édris Sant-Amand dans « Bon Dieu Rit ». Son œuvre n’a rien à voir avec les romanciers actuels, Gary Victor, Yanick Lahens ou Kettly Mars. Elle n’embrasse point cette forme d’écriture pour s’accrocher aux romanciers créateurs comme Jacques Stephen Alexis, sans atteindre, pour autant, son aura. Le lecteur se délectera des lignes qui se laissent lire : « C’était à toi de me donner les signes, même invisibles qui me feraient déciller le moment venu où tu te livrerais à moi. Et là, comme les abeilles qui s’évadent dans les airs en quête du pollen. Je butinerais ton jardin. »

C’est un roman qui va intéresser ceux qui ne se retrouvent point dans la littérature contemporaine telle que vue par les romanciers actuels. J’invite nos lecteurs à jouir de l’essence de l’œuvre.

Vorbe Price Rachel, Romanez, l’enfant du pays. Editions du CIDIHCA, 2018, 171p.
Wébert Lahens webblahnes@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".