Johanne Léger, troisième lauréate nationale en section D. 2018

Publié le 2018-12-06 | Le Nouvelliste

Société -

Elle n’a jamais cessé de brandir le flambeau du succès. En voilà un cerveau peu ordinaire, s’il en est ! Elle s’est battue résolument pour son rêve. Elle s’est lancée avec acharnement à la poursuite de ses fantasmes les plus intimes pour forger son destin. Absorbée du désir de s’exhausser vers le dôme de l’excellence, Johanne Léger a eu le mérite de boucler en apothéose son aventure scolaire ponctuée d’éclairs, de météorites et de joyeuses vendanges.

Elle a toujours mis son impétueux orgueil à devancer ses pairs à qui, toutefois, grâce à son altruisme pour le moins viscéral, ses qualités intrinsèques, sa magnanimité et sa sublime aura, elle a insufflé la rage de s’accomplir, la rage de parvenir à la réalisation de son être, la rage de réussir.

Notre troisième lauréate nationale en section D n’en n’a pas moins assumé son rôle d’élève disciplinée au sein d’une école, qui, reconnaît-elle, l’a bel et bien pétrie pour apporter sa contribution fort considérable à l’édification de nos lendemains de peuple. Des lendemains d’une Haïti aujourd’hui en mal de souffle. D’une Haïti où l’éducation, n’en déplaise à nos enseignants émérites et soucieux de leur tâche méritoire, semble demeurer, pour ainsi dire, une valeur en miettes. Il n’y a de sûr que l’affaiblissement graduel d’une quête de savoir et de lumière. Triste société où la jeunesse, en panne de repères, en est réduite à brouter des futilités et à se repaître des fatras de la nouvelle vague. Là, pourtant, Johanne Léger se lance à contre-courant vers l’accomplissement de soi-même et s’obstine encore à donner la note. Depuis toujours et sans se lasser, elle ambitionne de palper ses idéaux les plus fous.

Aiguillonnée par une curiosité inextinguible de savoir et d’apprendre, elle se distinguait en classe par sa constante application d’esprit même sur les notions les plus rudimentaires. Elle ne permettait à rien de ce qui tombait des lèvres de l’enseignant de lui échapper. Tous ses profs lui reconnaissent une acuité singulière, une sagacité remarquable, une étrange capacité d’assimilation.

Élève d’une admirable carrure, Johanne Léger cultivait soigneusement et efficacement une habitude d’apprentissage au mépris même des circonstances funestes à toute tension intellectuelle. Pour sûr qu’elle bravait la fatigue et un peu parfois les tourments de la faim pour perfectionner à tous les coups sa substance grise. Elle entrevoyait au-delà des horizons obscurs ses riantes espérances. L’aiguillon de son dynamisme que n’ont pas su abattre les aléas, les désenchantements de la vie et les malheurs de son pays fourvoyé dans un marasme angoissant. Elle pétillait, à en juger par sa force d’âme peu commune, sa sève d’esprit, sa largeur de vues hors norme et irrépressible, de percer là où tout semble vouloir frustrer les attentes de la jeunesse studieuse de la nation. Dans une société comme la nôtre où rien ne s’augure favorablement des fils du pays, où l’anxiété est vécue au quotidien, elle s’est engagée et s’engage encore à tenir le coup. Voilà un échantillon. Un modèle pour nos jeunes encroûtés dans un défaitisme consternant. Là où l’ignorance tend à trôner, où l’inculture prime, elle se démarque avantageusement du plus grand nombre.

Johanne Léger a dû travailler sans souffler pour ne pas décevoir ses parents. Ceux-ci ont justement compris que le plus grand cadeau que puisse leur faire leur enfant n’est autre que le succès scolaire afin de mieux réussir dans la vie. Elle a la quasi-satisfaction d’avoir agi conformément aux nobles ambitions de ceux-là qui l’ont mise au monde et qui prisent l’éducation et le développement humain. Les voilà très fiers de s’être dépensés pour la formation académique de leur fille tant aimée. Qu’ils soient à tout jamais félicités !

Dans quel granit a donc été taillée cette élève à tout crin ? L’Institution Mixte Saint-Joseph, affectueusement appelée Kay Lévi, a sujet de se féliciter d’avoir produit et formé ce caractère fascinant et fougueux à la fois. Qu’elle n’est pas sa fierté d’avoir modelé et façonné ce bel esprit, cette intelligence de haute voltige ! Néanmoins, la communauté scolaire n’entend nullement se rengorger, vu qu’elle croit compter entre ses murs des valeurs, des forces vives espérant œuvrer à sa fierté et surtout à la gloire d’Haïti.

Kay Lévi est un centre éducatif jouissant de la faveur des parents avisés et de la réputation de se pourvoir de ressources indispensables à la formation adéquate des caractères. C’est à juste titre qu’on lui reconnaît une pépinière d’hommes et de femmes investis de la mission de servir la société. Force est de souligner que Johanne Léger a eu le privilège de jouir, parmi plusieurs, de l’encadrement d’une pléiade d’enseignants de l’Institution Mixte Saint-Joseph, fort réjouie et inlassable dans ses cinquante quatre ans au service de l’éducation en Haïti.

Il importe aussi d’être conscient du rôle que joue le Ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) en vue du bien-être national et d’applaudir ses fructueux efforts pour le progrès de notre société en pleine sclérose. En effet, accompagner et encourager le ministère dans la mise en œuvre de sa feuille de route, lui faire des suggestions valables et matures relevant d’une conscience citoyenne et patriotique. Il pourra alors se prévaloir d’avoir préconisé une éducation idoine propice à la culture de l’intelligence, au développement des facultés des jeunes déterminés à se mouler sur Johanne Léger.

Mompremier François

Professeur de Belles-Lettres et de philosophie

Tél : (509) 3612-3390 / 3224-2321

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".