Septentrional

En route vers l’immortalité

Publié le 2018-08-16 | Le Nouvelliste

Société -

« Le temps qui est passé est à nous, il n'est rien dont nous soyons plus assurés que de ce qui a été. L'espérance de l'avenir nous rend ingrats des biens que nous avons reçus, comme si ce que nous attendons de favorable ne devait pas être bientôt mis au rang des choses passées. »

Maurice Maeterlinck

Islam Louis Étienne

Le temps est une donnée statistique de notre destin contre laquelle personne, évidemment, ne peut rien. On ne peut ni l’inventer ni le créer ni le retenir. On se contente seulement de le voir passer et de comptabiliser ce qu’il nous a permis de réaliser. Les déceptions qui ont jalonné notre existence et les lauriers que nous avions cueillis.

Vivre après 55 ans est un triomphe sur la division, l’égoïsme et l’ambition ; un défi face au temps et une entrée magnétiseuse dans l’immortalité. On se consolera en songeant que, dans notre pays, les plus de 50 ans ne sont pas légion. C’est une véritable course de fond à laquelle il y a eu très peu d’élus. Ces institutions qui ont plus de 50 ans de fonctionnement sans arrêt ont droit à notre respect.

Avec un esprit vif, un corps souple, une passion ardente et intacte pour un noble métier qu'ils n'ont jamais cessé d'exercer, à 55 ans, les infatigables musiciens de l’orchestre Tropicana continuent de chercher comment allonger toujours plus l'espérance de vie et conjurer les effets du grand âge sur le cerveau humain.

Depuis que la science économique s'intéresse au bonheur, la plupart des laboratoires de microéconomie appliquée des pays de l'OCDE sont parvenus à la même conclusion : le sentiment de bonheur, au cours de la vie, suit une courbe en U. En clair, de 20 à 45-50 ans, il dégringole de façon vertigineuse, et, à partir de la cinquantaine, il grimpe aussi vite qu'il avait chuté, pour atteindre une sorte d'extase autour de... 70 ans. Et la bonne nouvelle, si vous venez d'avoir 55 ans, c'est que vous êtes du bon côté de la courbe.

L’inoubliable maestro Charlemagne Pierre Noël a gagné un pari sérieux en laissant au pays l’un des plus grands héritages immatériels: l’orchestre Tropicana devenu patrimoine national. L’expérience a commencé en août 1963 avec un groupe de musiciens dissidents de l’orchestre Citadelle à un moment ou le pays vivait l’une des crises politiques les plus sévères sous le régime de François Duvalier.

L’orchestre est un exemple de réussite, un modèle d’organisation, une référence solide en matière musicale et un as d’atout dans le showbiz international qui a apporté jusque dans les tropiques les échos de la culture nationale. Il est économiquement organisé, musicalement constitué, socialement intégré dans la vie socioculturelle du pays.

Le grand orchestre Septentrional, le doyen de la musique haïtienne, transmet ses vœux de bonheur, de longévité et de succès continu à son dauphin, l’orchestre Tropicana. Il saisit l’occasion pour rappeler à tous, supporteurs et adversaires, que Septent et Tropic constituent les deux phares du même véhicule qui doivent continuer à briller en temps de pluie et la nuit avec la même intensité pour nous indiquer le chemin.

Les phares d'automobiles sont des projecteurs de lumière destinés à l'éclairage de la route empruntée par un véhicule la nuit. Ils sont un constituant de l'éclairage standard des automobiles. Ils servent aussi à rendre le véhicule plus facilement visible par les autres, notamment en temps de pluie. Il existe également des phares de jour destinés à accroître la visibilité diurne. Si l’une des phares s’éteint pour n’importe quelle raison, on a l’impression de voir venir une motocyclette en pleine nuit au lieu d’un véhicule.

Qu’ils continuent à desservir avec autant d’adresse et d’habileté la cause de la culture et à écrire l’histoire en lettres d’or !

Bonne fête Tropic ! Islam Louis Etienne août 2018 Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".