Encore un dossier pour Martelly

Publié le 2012-12-03 | Le Nouvelliste

Le compas direct va mal. Ap pran kou. C’est ce qui se dit. Les mêmes refrains s’épuisent sur les ondes. La musique ne se renouvelle pas. Les compositeurs sont fatigués. Le public lassé se régale de rap, brûle ses derniers dollars pour les DJ de passage, achète des clés USB pour copier des tonnes de hits.

Le compas direct va mal. Et pourtant, les valeurs sûres sont toujours bancables. Le Tabou Combo, du haut de ses 40 ans passés, est encore au firmament. Tropicana est une référence sans ride, en dépit de ses 49 ans bien sonnés. Septentrional va avoir ses 65 ans et réclame, à bon droit, qu’un boulevard du Cap-Haïtien porte son nom.

Le Compas direct va mal. La nostalgie va bien. Les Frères Déjean n’arrêtent pas d’écumer les Antilles. Après le Scorpio ressuscité d’entre les bêtes mortes, ce sont Les Difficiles de Pétion-Ville qui revivent. Nu Krezi et Kreyòl La se mettent entre parenthèses pour offrir, le 30 décembre, une soirée de gala à Konpa Kreyòl pour rejouer "Li pa vini", cela fera remarquer aux jeunes vieux que le temps passe. Joubert Charles ratera ce bal. Hélas !

Le compas direct va mal. Mais ne l’enterrez pas trop vite. La diaspora danse tous les week-ends. En province, les fêtes tiennent tête aux rares affiches de la capitale. Les groupes n’arrêtent pas d’aligner des bals, date après date. Comme les vedettes américaines, les chanteurs de compas les plus demandés roulent en Bentley, Ferrari ou Mercedes. Cela cache la misère du grand nombre, mais stimule les jeunes à tenir un micro, à composer la chanson du siècle.

Le compas direct va mal. Arly veut se la jouer solo, Alan a abandonné Zin, Kino n'a plus de Frantom's, Gazman pas beaucoup de Disip, Gracia n'est pas mieux comme député qu'il ne l'était à Mass Kompa, Armstrong Jeune n'a ni bato ni Titanic pour naviguer.

Et dire que le président du compas est président de la République. Faire deux carnavals en moins de quatre mois n’aura pas suffi à revigorer un genre musical affaibli. Musique en folie est sur une voie de garage. Les promoteurs ne sont pas soutenus. Les têtes pensantes désespèrent de fè konpa a mache depuis que Wana court partout…

Dans un monde à genoux aux pieds de Gangnam Style, de Justin Bieber ou de Lady Gaga, il est difficile de se faire une place. Cela n’a jamais été facile pour les artistes haïtiens. Le compas et les autres genres musicaux que nous affectionnons ont besoin de vitamines. D’un lifting. D’un coup de jeune. D’une nouvelle combinaison de cartes pour gagner au casino de la chance.

Le gouvernement a aussi la responsabilité de proposer des remèdes, d’imaginer des stimulants, de susciter des vocations, de bay la relèv la jarèt…

 

Frantz Duval Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".