La détresse du commissaire du gouvernement

Publié le 2012-10-23 | Le Nouvelliste

Être commissaire du gouvernement n’est guère un poste prestigieux. La valse des nominations et révocations des derniers mois contraignent ceux qui occupent cette fonction à un exercice d’équilibre digne des plus grands funambules. C’est honteux. Un commissaire du gouvernement devrait être une personnalité de grande envergure et non un rigolo qui, pour garder son poste, doit s’occuper de la petite délinquance, inventer des délits qui rappellent ceux existant dans les sociétés islamiques, où la charia est appliquée à la lettre.

Le dernier des commissaires révoqués, Me Jean Renel Cénatus - appelé aussi Zokiki parce qu’il a fait des fêtes organisées par les adolescents après l’école son plus grand dossier - plus lamentable que comique, a réussi à rester en poste un peu plus longtemps que ses prédécesseurs jusqu’à ce que, sous un prétexte farfelu, le ministre de la Justice le démette de ses fonctions. Il a bénéficié d’une empathie du public, empathie méritée  pour avoir su trouver comment ne pas s’occuper de dossiers dérangeants, comment ne pas mécontenter les uns et les autres, surtout ses supérieurs.

Que le remplaçant de Zokiki, Gérald Norgaisse, veuille continuer à avancer dans la même voie que lui n’est pas étonnant. Il arrivera à se maintenir à la tête du parquet pendant un certain temps, avec des avantages et des compromis qui le regardent,  mais on ne peut s’empêcher d’être choqué en entendant rapporter à la radio ses déclarations selon lesquelles il va sévir contre les tenues indécentes.

Bonjour les violations des droits des femmes ! Puisque évidemment ce sont les filles et les femmes qui vont déguster. Nous sommes à la porte des pires dérives. Nous aimerions voir le catalogue de Me Norgaisse, nous saurions ainsi quand un pantalon est trop serré, une jupe trop courte, un décolleté trop plongeant et aussi quand un homme est indécemment habillé. Le commissaire du gouvernement va sans doute bientôt renseigner sur la sanction que l’on écope quand on n’est pas habillé selon les critères qu’il a dû déjà définir après conseils du pasteur ou de l’imam.

On en rirait si ce n’était pas aussi grave et si cela ne  dénotait à quel point nous sommes dans la bêtise. Comment un commissaire de gouvernement peut-il être pourfendeur des libertés individuelles ?

Il est certes important de lutter contre le décrochage scolaire, mais pas en s’en prenant aux femmes et aux adolescents. C’est aux tenanciers de boîtes, hôtes des « Zokiki party », qu’il faut demander des comptes et imposer des règles de fonctionnement.

C’est certainement une forme de détresse que d’en arriver là! Ce poste est devenu, hélas, au fil des scandales, des bavures et des claques reçues en public, une véritable mascarade.

 

Emmelie Prophète Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".