Quand le parc industriel de Caracol fait rêver

Publié le 2012-10-22 | Le Nouvelliste

En présence de nombreuses personnalités haïtiennes et étrangères, dont  la secrétaire d’Etat américaine  Hillary R. Clinton et son mari Bill Clinton, l’ex-président René Préval ainsi que des hommes d’affaires haïtiens et étrangers, le président haïtien, Michel Martelly, a procédé à l’inauguration du parc industriel de Caracol hier lundi. La plus grande entreprise de sous-traitance de la Caraïbe, susceptible de générer environ 60 000 emplois à la fin de ses travaux de construction dans cinq ans. Ce  projet,  conçu sous la présidence de René Préval en 2008, permet actuellement à plus d’un millier d’ouvriers de gagner le minimum vital. Le  gouvernement américain, la Banque interaméricaine de développement, la compagnie coréenne d’assemblage SAE-A et le gouvernement haïtien ont d’une façon ou  d’une autre contribué à cette initiative de création d’emplois dans ce pays où le chômage fait rage. Michel Martelly bat la grosse caisse à l’occasion de cette inauguration, se décernant un satisfecit en se basant  notamment sur  les travaux de l’agrandissement de l’aéroport international  du Cap-Haïtien,  la  construction prochaine d’un hôpital de référence dans le département du Nord, y compris les travaux de restauration du Parc national historique,  susceptibles de relancer le tourisme dans la zone.

Ceux qui sont à la recherche du travail accueillent l’inauguration du parc de Caracol avec beaucoup de satisfaction.  La population des zones avoisinantes en particulier et celle du Grand Nord en général  s’informent de temps en temps sur les avis d’embauchage lancés par les entreprises  fonctionnant au sein du parc.  Par contre, du côté des altermondialistes le débat s’accentue sur le salaire de misère proposé habituellement par les entreprises de la sous-traitance sans pour autant proposer une alternative à ceux-là qui se livrent en haute mer à la recherche d’emplois sur des  embarcations de fortune pour tenter d’atteindre  les îles Turcs and Caicos,  les Bahamas ou les autres pays de la Caraïbe. Quand nos compatriotes ne prennent  pas la mer, ils sont allés subir les pires humiliations dans les champs de canne en République voisine. Dans la situation actuelle de l’économie haïtienne où il n’y a pas d’investissement  au niveau agricole,  le début d’industrialisation amorcé sous la présidence de Jean-Claude Duvalier a été stoppé à la suite de la libéralisation du marché par le fameux ministre Lesly Delatour; alors entre la multiplication d’usines d’assemblage, l’exode en République dominicaine ou les voyages clandestins  sur des embarcations de fortune que proposent les altermondialistes ?   

Il va sans dire que l’installation des entreprises de la sous-traitance ne saurait être un passage en matière de développement avec le salaire minimum alloué aux travailleurs. Cependant, dans l’état actuel de chômage où plus de 50 pour cent de la population active se trouve plongée, il serait bienséant que l’administration Martelly-Lamothe utilise le leadeship de Bill Clinton pour parvenir à la construction de plusieurs  autres parcs industriels dans d’autres zones du pays, en attendant que ceux qui disposent de l’expertise nécessaire (élites intellectuelle, économique et politique) puissent penser le développement de notre chère Haïti.

 

Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".