Criminalité : les sanctions des Etats-Unis et du Canada doivent contribuer à renforcer l'Etat, souhaite le CARDH

Publié le 2022-11-22 19:34:12

Les régimes de sanctions des Etats-Unis, du Canada et des Nations unies, pris contre des personnalités politiques, entre autres, doivent s’inscrire dans le renforcement de l’État de droit et de la démocratie en Haïti, recommande le Centre d'analyse et de recherche en droits de l'homme (CARDH), dans un rapport. ''Au-delà de leur portée morale et politique, les régimes de sanctions doivent viser, entre autres, "la réforme du système politique du pays, la réorganisation du système électoral et l’assainissement des finances publiques". La lutte contre la corruption particulièrement le retracement du fonds PetroCaribe, le renforcement et la standardisation du système judiciaire haïtien sont également des aspects à prendre en considération, selon le CARDH. Huit personnalités politiques ont été sanctionnées entre les 3 et 17 novembre 2022, par les Etats-Unis et le Canada pour financement des gangs armés en Haïti et autres.



Réagir à cet article