Des Dominicains sont membres des gangs opérant en Haïti, selon les aveux de Molaï Ortiz Mieses à La PNH

Publié le 2022-06-22 13:52:59

Plusieurs ressortissants dominicains font partie des gangs armés opérant sur le territoire national, a déclaré un citoyen dominicain, Molaï Ortiz Mieses, lors de son interrogatoire à Direction centrale de la police Judiciaire (DCPJ). Arrêté le 13 mai 2022, à l’avenue Bolosse, Miesses, 32 ans, a avoué avoir été membre du gang de Laboule (Pétion-Ville) dirigé par le dénommé Carlos Petit-Homme, alias « Ti makak », avant d’intégrer le groupe armé de « Ti Lapli », basé à Grand-Ravine. Il est impliqué dans de nombreux cas de kidnapping et d’assassinat, dont celui de l’inspecteur divisionnaire de la PNH, Dan Jerry Toussaint, survenu le 1er janvier 2022, à Laboule 12, a révélé la Police nationale d’Haïti (PNH).



Réagir à cet article