Le CARDH dénonce l’hégémonie des gangs en Haïti

Publié le 2021-12-16 16:47:03

« Les gangs maintiennent leur hégémonie dans les territoires contrôlés et continuent à massacrer la population », condamne le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), dans un rapport publié sur l’état des droits humains en 2021. Il existe en moyenne 200 groupes armés dans le pays, indique-t-il. Certains d’entre eux travaillent avec des autorités exécutives et locales, des délégations, des vices-délégations, des membres du Bureau des aires protégés (BSAP), révèle le CARDH.



Réagir à cet article