Le sommet de Biden pour la démocratie vise à diviser les pays, selon le Kremlin

Publié le 2021-11-24 08:29:25

Le sommet du président américain Joe Biden pour la démocratie, auquel ni la Russie ni la Chine n'ont été invitées, vise à "diviser" les pays, a estimé mercredi le Kremlin. "Les Etats-Unis préfèrent créer de nouvelles lignes de division, diviser les pays en bons, selon eux, et mauvais, selon eux", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, lors d'un point de presse téléphonique. Joe Biden a invité quelque 110 pays et territoires à un sommet virtuel pour la démocratie en décembre, dont les principaux alliés occidentaux des Etats-Unis. Parmi les grands absents de la liste des invités publiée mardi figurent sans surprise la Chine et la Russie, principaux rivaux géopolitiques de Washington. Le président américain n'a pas caché depuis son arrivée au pouvoir considérer ces pays comme des "autocraties" contre lesquelles les démocraties devaient s'ériger.



Réagir à cet article