Le CARDH redoute un risque d’évasion dans les prisons, à cause de la crise du carburant

Publié le 2021-10-29 16:58:39

Le Centre d’analyse et de recherche en droits humains (CARDH) craint un risque d’évasion dans les prisons, à cause de la crise du carburant, dans ce contexte de grande criminalité. Il évoque comme risques évidents les prisons qui n’ont pas de carburant pour alimenter leur groupe électrogène, les cellules qui ne peuvent être contrôlées le soir, les ordinateurs et autres matériels logistiques qui ne fonctionnent pas normalement. « À tout moment, cette crise peut alors provoquer une émeute en raison des difficultés au quotidien des détenus qui vivent généralement dans l’indignité et l’inhumanité », avertit le CARDH. Les centres de détention et les prisons doivent bénéficier d’une attention particulière des autorités, à l’instar des hôpitaux et d’autres secteurs plus affectés par la crise, recommande-t-il.



Réagir à cet article