Les Etats-Unis donnent 500 millions de vaccins aux pays pauvres

Publié le 2021-06-10 15:00:30

Le président américain Joe Biden a estimé jeudi que le don par les Etats-Unis de 500 millions de vaccins anti-Covid aux pays pauvres était une "étape historique" dans la lutte contre la pandémie, tandis que l'OMS appelait les pays européens à ne pas baisser la garde, le niveau de vaccination étant encore trop bas pour éviter une nouvelle vague. "Notre devoir humanitaire est de sauver autant de vies que possible", a martelé Joe Biden à la veille de l'ouverture du sommet du G7 en Cornouailles (Royaume-Uni). "C'est aussi dans l’intérêt des Américains", a-t-il ajouté. "Une fois de plus, les Etats-Unis ont répondu à l'appel", s'est félicité aux côtés de M. Biden le Pdg de Pzifer, Albert Bourla, en expliquant que tous les habitants de la planète avait le droit de se faire vacciner quelles que soient leur situation financière ou leurs origines. "Nous vous sommes reconnaissants", a-t-il ajouté. L'achat de 500 millions de doses de vaccins de Pfizer/BioNTech afin d'en faire don à d'autres pays dans le besoin est "la plus grosse commande et donation de vaccins réalisée par un seul pays et un engagement du peuple américain à aider à protéger les populations du monde entier contre le Covid-19", a souligné l'exécutif américain. Ces vaccins seront distribués "à 92 pays" défavorisés à travers le dispositif Covax, mis en place pour assurer une distribution équitable des vaccins. Ils commenceront à être envoyés en août, avec 200 millions de doses livrées d'ici la fin de l'année. Les 300 autres millions seront livrées d'ici juin 2022.



Réagir à cet article