PAROLES DE CHANSONS

Alan Cavé

L'Or De Ton Corps

L'or de ton corps me poursuit sans répit 
L'or de ton corps me poursuit au travail comme au lit 
M'enchaine et m'éblouit 
Me harcelle jour et nuit 
Me cloue au fond du lit, l'or de ton corps 

L'or de ton corps me poursuit 
Me poursuit sans répit 
Au travail comme au lit 
L'or de ton corps me poursuit 
M'enchaine et m'éblouit 
Me harcelle jour et nuit 

L'or sacré de ton corps me prend dans son décor 
L'or houleux de ton corps 
Par pépites et lingots m'enveloppe dans ses flots 
L'or dément de ton corps me reconduit au port 
Où mille et un matelots ont guetté le chemin qui les mène au Pérou 

L'or de ton corps me poursuit 
Me poursuit sans répit 
Au travail comme au lit 
L'or de ton corps me poursuit 
M'enchaine et m'éblouit 
Me harcelle jour et nuit 

Je navigue sans fin de tes seins à tes reins 
À coups le vent marin me pousse vers ton écrin 
J'ai les voiles gonflées 
Et je me noie dans tes yeux 
L'or dément de ton corps me reconduit au port 

[Negus Johwell] 
Ton corps, ton corps 
J'en veux encore 
Donc écarte tes caresses 
La carte imprimée sur mon dos 
Tes mains sur mes deux hanches 
Mes deux mains qui caressent des courbes de ton corps 
C'est un amour amère j'avoue 
Mais on s'était dit jusqu'à la mort alors je persévère 
Sans percevoir les peines et les douleurs 
Même bof, F les dollars 
Le tout c'est d'aller de l'avant 
J'kiffe ton corps à tel point si tu savais 
Aussi fort que les cordes vocale d'Alan Cavé 
C'est dans le bonheur que le Negus est en train de nager 
Donne le prix du loyer 
Je veux emménager dans ton baggy 
Et y rester pour la vie 
C'est pas du charriage 
Mais une demande en mariage avec ton corps 
Please dis-moi que t'es d'accord 
Chérie doudou, please dis-moi que t'es d'accord 

Dis-moi, que t'es d'accord 

L'or de ton corps me poursuit jour et nuit 
L'or de ton corps m'enchaine et m'éblouit 
L'or de ton corps me poursuit jour et nuit 
Paka dòmi, paka dòmi 

Je navigue sans fin de tes seins à tes reins 
Je navigue sans freins vers ton écrin 
Je navigue sans fin de tes seins à tes reins 
De tes reins à tes seins 
J'y viens et j'y reviens