Samedi 10 décembre 2016








SOCIETE

L’ouragan Matthew : l’État, une réponse svp

Comme un cerf assoiffé d’eau, je me suis rendu en toute hâte à Les Anglais, peu de temps après le méchant ouragan destructeur, pour voir mes parents, mes amis rescapés. Mon constat alarmant commence à partir de la plaine de Torbeck qui me parut entre le sommeil et le réveil dans un pays à l’envers, comme si c’était de la fiction. De Port – Salut à Roche – à – Bateau, j’ai eu les larmes aux yeux sans penser à plus loin, des Côteaux à Les Anglais, ma ville natale. Nul n’a besoin de passer par quatre chemins, d’étudier dans les grandes universités, d’être un professeur de philosophie, d'avoir des lunettes scientifiques ou d’être un intellectuel de haut rang pour comprendre l’état misérable dans lequel se trouvent les gens de la péninsule du Sud après…

Discours du professeur Watson Denis

A l’occasion du séminaire sur les relations haitiano-dominicaines organisé par l’Académie Jean Price-Mars du ministère des Affaires étrangères et des cultes et le Secrétariat technique de la Commission mixte haitiano- dominicaine,à l’Hôtel Montana, Pétion-Ville, Haïti, les 24-25 mai 2016. Nous sommes réunis ici pour discuter des relations haitiano-dominicaines. Laissons de coté, pendant un instant, les angoisses, les amertumes et les revers. Engageons le dialogue dans la sérénité dans le but de comprendre ce qui s’est passé et comment on peut reprendre le chemin et trouver la bonne direction. En ce sens, il n’est pas nécessaire de dire comment je suis heureux de prendre la parole en cette circonstance, en tant que coordonnateur de ce séminaire sur les relations…