Samedi 10 décembre 2016








EDITORIAL

La pression de la rue pourra-t-elle modifier les résultats ?

Sans surprise, le Bureau du contentieux électoral départemental (BCED) de l'Ouest s’est déclaré, jeudi, incompétent pour statuer sur les trois cas de contestation soulevés par les avocats des candidats à la présidence Jude Célestin, Jean-Charles Moïse et Maryse Narcisse, après la publication des résultats préliminaires de la présidentielle du 20 novembre dernier. Tenant compte de ses limites territoriales pour décider sur des cas de contestation touchant les dix départements, le tribunal a reconnu son incompétence. La voie est ouverte aux avocats des candidats contestataires pour saisir le Bureau du contentieux électoral national (BCEN). Conformément au décret électoral. Irrégularités, fraudes et manquements signalés par les avocats des candidats contestataires, à…

Elections, les tournants…

Le Bureau du contentieux électoral départemental de l’Ouest a auditionné, mercredi, les trois contestations des résultats préliminaires de la présidentielle formulées par les avocats de Jude Célestin (Lapeh), de Moïse Jean-Charles (Pitit Dessalines) et de Maryse Narcisse (Fanmi Lavalas). Cette fois, il n’y a pas eu d’esclandre autour de la composition des tribunaux, car, finalement, c'est dans les listes complètes envoyées par le décanat du tribunal de première instance de Port-au-Prince et de la Fédération des barreaux d’Haïti que les juges électoraux ont été tirés au sort. Le CEP, et c’est tant mieux, s’est ravisé, il a joué la carte de la transparence pour couper court à des effusions de salive et évacuer des suspicions de partialité légitimes rendant…


Quand la communication remplace le développement

Dans deux communiqués publiés jeudi par le service de communication de la primature, le mot développement a été utilisé. Dans le premier, il est fait état de l’avancement du plan spécial de Terrier-Rouge piloté par le ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Wilson Laleau. Dans le second, de ce qui se passe à l’île de La Tortue. Partout et aussi dans…

L'environnement électoral

Le pouvoir actuel n’est pas le plus bête du monde, mais il est le plus frileux, le plus ambigu. Il s’est laissé entraîner par une opposition pas si brillante que ça, dans un environnement torride. De fait, elle n’y va pas de main morte, non seulement sur les prescrits constitutionnels (l’application de l’article 289 pour former le Conseil électoral provisoire…

Pour l’harmonisation de tous les mandats à cinq ans

L’une des difficultés les plus terrifiantes auxquelles sont confrontés nos dirigeants, c’est la fréquence des élections. Plus grave encore, ils dénoncent avec une certaine unanimité le coût élevé de leur tenue. Asphyxié par un État effondré, en faillite, le pays a plus que jamais besoin d’une stabilité politique et institutionnelle. C’est ce grand…

L’école, toute l’école

Une semaine après la rentrée des classes, l’effectif des écoliers cheminant sur nos routes grossit. Dans les rues de la région métropolitaine, le trafic automobile forcit, les embouteillages reviennent. Ce n’est pas encore du 100 sur 100, mais une progression satisfaisante. Les inquiétudes autour de l’ouverture des classes en septembre s’estompent. Il n’est…

Quand Laurent Lamothe fait escale à La Gonâve

A l’occasion du 27e Conseil de gouvernement qui sera organisé à l’île de La Gonâve, les samedi 13 et dimanche 14 septembre en cours, le Premier ministre Laurent Lamothe doit évaluer le plan spécial de ce coin de terre en pleine mer élaboré depuis février. Les riverains verront pour la première fois de l’histoire de cette zone un chef de gouvernement et…

Nos motos et nous

La ville du Cap-Haïtien a connu des heures chaudes ce jeudi. Des échauffourées ont été provoquées par les chauffeurs de taxi-moto en protestation contre la décision de la police de la cité d’Henry Christophe de leur interdire de transporter plus d’un passager à la fois. En toute bonne logique, les opérateurs de ce mode de transport devraient se réjouir…

Une nouvelle ronde de négociation inclusive

Vingt-quatre heures après la clôture de la dernière session de la 49e législature, le président de la République, par l’entremise de son porte-parole Lucien Jura, a exprimé sa volonté d’engager des pourparlers avec les six sénateurs qui ont bloqué le vote de l’amendement de la loi électorale ainsi que les six partis politiques qui ont fait cause commune…

Sécurité routière, qui s'en charge ?

Nos routes continuent de tuer. Une trentaine de morts dans deux accidents de la circulation en une journée. Un camion assurant le trajet Port-au-Prince/Jérémie a fait panache mardi dans un ravin, au morne Tapion, sur la route nationale numéro 2. Premier bilan : au moins 23 morts et 37 blessés. Un énième accident tragique sur cette voie. La Primature, « consternée…

En attendant que le MENFP gagne la guerre

Cette année, l’Etat haïtien, à travers le Ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), gagne la bataille de rouvrir l’école début septembre. Une grande première depuis le séisme du 12 janvier 2010. Est-ce la preuve que le pays s'est relevé totalement de cette catastrophe qui l’a mis à genoux ? Difficile de répondre…

L’année académique 2014-2015 marquera-t-elle un tournant ?

Le 8 septembre 2014 est la date de la rentrée des classes. Beaucoup d’élèves reprendront le chemin de l’école. Certains resteront chez eux. Pas par manque d’envie de retrouver leurs camarades après les vacances d’été pour papoter, partager des expériences extrascolaires et d'acquérir de nouvelles connaissances pour l’avenir. Non. Ces élèves resteront…

Le SMCRS crée des emplois, et après ?

La question de ramassage de détritus à Port-au-Prince est depuis des décennies un casse-tête. Les mairies comme le Service métropolitain de collecte des résidus solides (SMCRS) ne font que tourner en rond. De campagne en campagne, le décor d’insalubrité reste inchangé. On n’a pas besoin d’une paire de jumelles, ni d'une quelconque étude pour s’en rendre…

Le cas Aristide

Tous les aspects de ce dossier explosif présentent des ramifications complexes. L’aspect politique est aussi enflammé que l’aspect juridique. Le prêtre Jean-Bertrand Aristide, militant anti-macoute et anti-impérialiste virulent, a laissé dans la mémoire de certains l’image d’un dechoukè incendiaire. Le président Jean Bertrand Aristide, élu deux fois et…

Le calcul woy woy

Le woy woy est l'expression créole pour désigner le mode le plus simple des travaux temporaires dits à haute intensité de main-d'oeuvre (HIMO) inventé par les institutions internationales et dévoyé par l'usage que nous en faisons chez nous. Dans les programmes d'urgence, les HIMO permettent d'injecter rapidement de l'argent dans un pays, une région ou un quartier…

Impasse ou sortie de crise

La crise pré-électorale commence à prendre la forme d’une crise explosive, parce que le temps des séquences électorales (les communales et les législatives, avant et la présidentielle, après) s’effrite de plus en plus. Comment résoudre alors cette crise? Pour arriver à l’organisation d’élections inclusives et crédibles, il faut «négocier» une sortie…

Quand l’aide n’aide pas

Dans une couveuse pour nouveau-nés prématurés, si tous les enfants meurent, c'est le signe d'un grave problème. En Haïti, ce sont les projets financés par l'aide internationale qui meurent sitôt sortis de leur couveuse. Dès qu’on coupe le cordon des subventions, il n'y a pas d’espérance de vie pour la majorité d'entre eux. Les chances de voir se poursuivre…

Détaxons tout ce qui concerne la génération de l’électricité

Un siècle après «l'électricité et les soviets» de Lénine, l'électricité reste préférable aux soviets. Mais n’empêche qu’il y a une révolution à faire en Haïti qui peut s’en inspirer. Cela dit, sachant que les soviets sont la pire forme de gestion, n'est-il pas curieux de constater que l'administration Martelly et le gouvernement Lamothe veulent soviétiser…

Ceux qui partent jugent l’action du gouvernement

Il devient chaque jour évident que par tous les moyens, des Haïtiens cherchent à échapper au pays « open for business » clamé par le pouvoir en place. Dans l’espoir de rejoindre la République dominicaine, les Bahamas, la Floride ou le lointain Brésil, par centaines, chaque jour, des compatriotes dessinent la carte de leur avenir ailleurs qu’ici. Certains…

Quand passerons-nous aux choses sérieuses?

Un cessez-le-feu illimité a été conclu entre Gaza et Israël ce mardi. Après 50 jours de bombardement, la paix reprend ses droits. Cette guerre fut désastreuse, mais nécessaire pour que Gaza desserre l’étau de l’Etat hébreu qui l’étouffe et pour qu'Israël réaffirme son droit de vivre en sécurité. Le Hamas encore une fois a gagné la bataille de l’image…

Sans perdre espoir

Ce dimanche 24 août la rentrée scolaire a eu lieu à Gaza. Oui, la réouverture des classes a eu lieu un dimanche, car le dimanche est un jour ouvrable en Palestine en particulier et dans le Moyen-Orient en général. Une école de Gaza, gérée par l’ONU et qui sert d’abri, a ouvert symboliquement ses portes. Elle le pouvait. Elle a encore portes, bancs et toit.…

Quand le sénateur Edwinn Zenny donne le coup d’envoi

L’homme d’affaires, très connu dans la ville de Jacmel, et qui devient sénateur de la République aux élections de mars 2011, se prépare à se démettre de ses fonctions de législateur avec quatre autres collègues pour rendre la Chambre haute caduque. Les sénateurs Lucien Dérex Pierre-Louis et Jean Willy Jean-Baptiste ont déjà adhéré à la proposition…

Le poulet à quatre pattes

C’est le journal Sud-Ouest qui a sorti la nouvelle : un poulet à quatre pattes fait la joie des curieux dans les Landes, en France. Selon le journal français, « le gallinacé est né il y a deux mois environ dans un élevage d'Aurice. Il est devenu une curiosité dans le canton de Saint-Sever. Jean-Pierre Baché, 16 000 poulets sur son exploitation et quarante ans…