Moringa, l'arbre miracle pour haïti

PRÉVENIR ET TRAITER PLUS DE 300 MALADIES...

Publié le 2016-06-03 | Le Nouvelliste

Village Santé -

Ses vertus sont multiples. De nombreux experts en santé et nutritionnistes ne jurent que par cette plante. Le moringa oleifera aide à : - améliorer la vision - améliorer le fonctionnement du cœur - contrer l'évolution de différents cancers - améliorer le système immunitaire - détoxifier le corps - équilibrer le taux de cholestérol - équilibrer le niveau de sucre du sang - aider à la perte de poids - favoriser la croissance des cheveux - contrer le VIH - régénérer la mémoire - améliorer la digestion - améliorer le sommeil - réduire l'inflammation COMESTIBLE DE LA RACINE À LA FEUILLE... Le moringa oleifera, un arbre à croissance rapide originaire des Indes, détient plusieurs qualités nutritionnelles et médicales. Il est d'ailleurs considéré comme ayant le ratio le plus élevé de protéines de toutes les plantes jusqu'ici identifiées. Avec ses 90 nutriments, 46 antioxydants et 36 anti-inflammatoires, aucun autre élément botanique ne peut l’égaler. Imaginez un arbre dont toutes les parties sont utilisables, des racines aux feuilles. Résistant à la sécheresse, de nombreux pays africains en ont fait l'expérience dans les années 80 pour contrer la famine. Les racines sont utilisées en tisane, le tronc peut être raclé et pressé pour en obtenir un jus ayant une puissance curative extraordinaire sur les plaies. Les feuilles sont consommés en légumes (comme des épinards) et elles contiennent 7 fois plus de vitamines c que les oranges, 4 fois plus de carotène que les carottes, 4 fois plus de calcium que le lait, 3 fois plus de potassium que les bananes ! MORINGA POUR PURIFIER L'EAU ! Les graines de moringa contribuent à alléger le poids économique du traitement de l'eau chez les populations démunies. La poudre obtenue des graines est très performante pour traiter l'eau polluée des rivières. Selon des études viables, cette méthode simple de filtration diminue la pollution de l'eau et aussi les bactéries de 90 à 99 %. L’huile de moringa Une huile est aussi extraite de la graine. Elle se compare qualitativement à l'huile d'olive. UNE AIDE AU REBOISEMENT !!! Le moringa oleifera, connu sous l'appellation benzolive en Haïti, semble propice pour lutter contre l'érosion des sols. Cette plante s'adapte aux pires conditions de sécheresse et ne nécessite pas de méthodes agricoles sophistiquées ou coûteuses. Elle peut pousser jusqu'à plus de trois mètres la première année et en atteindre dix à maturité. Elle serait idéale pour aider à la réhabilitation de la couverture végétale en Haïti. FEMMES ENCEINTES ET EN LACTATION Il a été prouvé cliniquement que le moringa préserve la santé des femmes enceintes et allaitantes. Le taux d'hémoglobine peut être amélioré par simple consommation régulière de la feuille. Nous savons que l'anémie est un des problèmes nutritionnels les plus répandus chez la femme enceinte. Quant aux nourrissons, ils gagnent en poids et la lactation de la nourrice augmente. MORINGA : VIAGRA VERT Les graines et les feuilles de moringa traitent la dysfonction érectile chez l'homme et augmente la libido de la femme. De plus, 30 % des stérilités du couple sont dus à des facteurs liés à la qualité du sperme et de sa production. Moringa fournit le coup de pouce nécessaire à la régénérescence du système reproducteur chez les hommes. MORINGA EN HAÏTI On l'appelle généralement Benzolive en Haïti. Le nom change, mais les propriétés bienfaitrices sont les mêmes, partout. Ce serait à Léogâne que vit le jour la première plantation de moringa, en 2012. De nombreux acteurs s'impliquent dans la culture et l'exploitation des produits dérivés du moringa : Mouvement Paysan Papaye, Hinche ; NAEF, Port-au-Prince ; ARN Fondation, Arcahaïe ; ADEMA, Jean-Rabel ; Fondation Mabouya, Jacmel Élu plante de l'année en 2008 par l'Institut National de la Santé aux États-Unis, le moringa oleifera est la solution pour le plus grand nombre. Plus qu'une suggestion, c'est une solution pour un pays comme le nôtre. Aly Acacia alyacacia@hotmaiL.com

Réagir à cet article