Migration / Rapatriement

Rapatriement d'illégaux haitiens aux Bahamas: le gouvernement haïtien préoccupé

Suite à la décision du gouvernement des Bahamas de rapatrier des illégaux haïtiens vivant sur son territoire, lle gouvernement haïtien a rappelé son ambassadeur pour consultation. Haïti à tarvers son ministère des Affaires étrangères applele au respect des droits des Haïtiens aux Bahamas

Publié le 2014-11-07 | Le Nouvelliste

Depuis le 1er novembre dernier, les autorités bahamiennes ont décidé de rapatrier toutes personnes vivant sur leur territoire illégalement. Ces nouvelles mesures migratoires touchent des centaines d’enfants et de parents haïtiens qui ont été placés depuis samedi dernier en détention, avant leur déportation en Haïti. Une situation qui interpelle les autorités haïtiennes qui avaient décidé de rappeler en consultation, jeudi, leur ambassadeur dans l’ancienne colonie britannique. Le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Duly Brutus, lors d'une conférence de presse vendredi à la Primature a déclaré que ces nouvelles mesures inquiètent beaucoup le gouvernement haïtien. « Le traitement infligé aux enfants haïtiens aux Bahamas nous préoccupe beaucoup, a-t-il dit. Dans le cadre de très bonnes relations qui ont toujours existé entre les deux pays, nous réclamons un meilleur traitement de nos compatriotes, surtout des enfants nés dans cet archipel.» Le chancelier haïtien a convoqué l’ambassadeur des Bahamas en Haïti, en vue de lui exposer la position de l’administration Martelly/Lamothe. « Nous lui avons dit que nous respectons la souveraineté des Bahamas, mais nous leur demandons d’avoir un meilleur traitement pour les illégaux, surtout pour les enfants haïtiens.» Par ailleurs, Duly Brutus a déclaré que le gouvernement haïtien ne peut en aucun cas s’immiscer dans les affaires du gouvernement des Bahamas pour le contraindre à changer de position sur le rapatriement des citoyens vivant illégalement sur son territoire. « C’est à nous de prendre des mesures nécessaires pour éviter à nos compatriotes d’aller se faire humilier en terre étrangère », soulignant en outre que le problème des Haïtiens sans papiers est criant dans plusieurs régions de l’Amérique. « C’est pour cela que nous nous sommes mis d’accord avec le président Michel Martelly pour avoir une approche plus globale de ce problème.» Jusqu’à aujourd'hui, aucun Haïtien n’est encore arrivé sur le territoire national, a précisé le ministre Duly Brutus. Toutefois, d'après lui, plusieurs centaines de nos compatriotes sont encore en détention, avant leur déportation vers Haïti. « Nous avons beaucoup à faire pour développer le pays, a-t-il reconnu. Mais nous devons travailler ensemble dans l’intérêt de tout un chacun pour éviter à nos compatriotes de continuer à se faire humilier par d’autres nations.» Duly Brutus a, dans le cadre de cette conférence, présenté le bilan de son voyage à la Guadeloupe en octobre dernier. Au cours de ce voyage, il a discuté avec le président du conseil régional de ce pays sur les promesses de construction d’un lycée en Haïti. « Les responsables de la Guadeloupe nous ont promis la construction d’un lycée après le séisme du 12 janvier 2010 et ils ont déclaré, au cours de cette rencontre, que les fonds pour sa construction sont déjà disponibles. Nous en avons discuté avec le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionelle et c’est la ville des Côteaux qui va en bénéficier», a précisé le chancelier haïtien, Duly Brutus. Il a en outre évoqué la possibilité pour la Guadeloupe d’offrir des bourses d’études à des jeunes Haïtiens. En attendant, un accord est presque trouvé entre la Guadeloupe et Haïti pour donner une formation à 100 jeunes sur l’utilisation du numérique. « Cette formation permettra à ces jeunes, une fois la formation terminée, de rentrer sur le marché du travail. En février 2015, nous devrions démarrer cette formation.»
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".