Vendredi 30 septembre 2016









NATIONAL
Université Royale d’Haïti/Faculté de médecine

À tous ceux qui proclament que cette institution n’est pas reconnue


Autorisée à fonctionner le 25 octobre 1990, licence #00018 délivrée en septembre 1994 dans le cadre des prescrits de la loi de 1960 sur l’Enseignement supérieur, et de la Constitution de mars 1987, article 208, 211, 211-1 mentionnés dans la licence, cette faculté de médecine qui, elle-même, a vu le jour en même temps que l’Université Royale d’Haïti à laquelle elle se rattache, œuvre depuis avec dynamisme et constance. Sa première promotion de médecins, au terme d’une formation de sept (7) ans : 1990-1997, recevant le grade attaché à ce titre, dont la plupart en exercice dans le pays, implosent, ainsi que ceux des autres promotions qui se succèdent tous les ans. En fin de formation, les étudiants qui ont accumulé des succès en théorie et en pratique, réussi les examens généraux : EXAMENS DES CINQ ANS ou du cycle entier, se voient octroyer le diplôme de médecin avec le grade coutumier de docteur comme pour respecter une tradition et demeurer fidèle au langage et à la compréhension qu’on a du mot «docteur» dans le langage médical. Que sont les examens des cinq ans ? Au bout du cycle d’apprentissage, le Conseil dirigeant se réunit et sélectionne quarante (40) matières issues des programmes de la première jusqu’à la dernière année devant constituer les épreuves écrites qui sont chacune tantôt de trente, de quarante minutes, et de 1 h d'horloge. Ces examens appliqués sans horaire à raison de huit matières par jour durent cinq jours. Les épreuves orales basées sur dix (10) autres nouvelles matières se tiennent en une journée à l’expiration de la semaine des écrites. Les résultats des différents stages réalisés avec succès tous les ans s’y ajoutant permettent l’obtention de ce diplôme. Les examens globaux de fin de cycle ne se passent pas seulement en médecine, mais également dans toutes les autres disciplines enseignées. Viennent d’obtenir, cette année, leurs diplômes de médecin : - Daméus Jéromanie moyenne 82, mention Très Bien - Saint Louis Whistler moyenne 78, mention Bien - Forestal Anthony moyenne 74, mention Bien - Alcéus Magdala moyenne 73, mention Bien - Michel Barbara moyenne 71, mention Bien - Romain Ricardo moyenne 69, mention Bien Cette promotion arriva au nombre de quarante-six (46) en 2008, atteint la dernière année au nombre de quatorze. Les examens de fin de cycle ayant emporté huit (8) dans l’échec, six (6) accèdent au titre de médecin et au grade de docteur.











AUTEUR
Jean Pierre Rodrigue Mathieu Recteur

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page