Vendredi 30 septembre 2016









ECONOMIE

Distribution de vaches à Cité Soleil en appui à l’élevage


Dans le cadre du plan spécial pour la commune de Cité Soleil, le ministère de l’Agriculture a procédé, lundi, à la distribution d’une vingtaine de vaches à des éleveurs dans ladite commune. Cette activité coordonnée par la Direction départementale agricole de l’Ouest devrait favoriser une augmentation au niveau de la production du lait à Cité Soleil et renforcer l’élevage. « Nous avons accordé une sorte de crédit en nature à vingt bénéficiaires afin de renforcer l’élevage dans cette commune. Ces derniers, quant à eux, auront à partager les veaux avec d’autres éleveurs. Les bénéficiaires vont signer un contrat dans lequel ils s’engagent à respecter les conditions pour que le programme puisse continuer dans le temps», a expliqué Michel Chancy, secrétaire d’Etat à la Production animale. Les bénéficiaires ont été identifiés par les autorités locales et les organisations de la commune, selon M. Chancy. « Les bénéficiaires, pour la plupart, ont été victimes du phénomène du vol de bétail », a ajouté le secrétaire d’Etat, précisant que l’élevage représente plus de 6% du produit intérieur brut (PIB). « Nous avons dans l’Ouest près de 250 000 bœufs et 1,3 million dans tout dans le pays », a précisé Michel Chancy. « Nous tuons à peu près 300 000 bœufs chaque année. Le commerce de la viande dans le pays est évalué à 150 millions de dollars américains », a indiqué le secrétaire d’Etat, soulignant qu’il existe 650 000 familles pratiquant l’élevage de bœuf dans le pays. Marcellus Wilford, l’un des bénéficiaires, a exprimé son contentement. « C’est pour moi un grand plaisir. Nous avons attendu pendant longtemps ce moment. Nous allons continuer à vendre le lait à la laiterie située à proximité au prix de 100 gourdes puisqu’elle nous accompagne dans la production », a- t-il affirmé. Le responsable de la Direction départementale agricole, l’agronome Arnoux Severin, a révélé que chaque boeuf a coûté, suivant sa grosseur, entre 27 et 28 000 gourdes. « Outre la distribution des vaches, nous avons assuré la formation de deux cents éleveurs. Nous avons réalisé aussi des cliniques mobiles vétérinaires. Les éleveurs ont reçu des kits pharmaceutiques afin de soigner les bœufs en cas de maladie. Pour combattre le vol de bétail, nous allons créer des parcs où les éleveurs peuvent garder leurs bœufs en sécurité », a- t-il affirmé, rappelant que dans le cadre de ce plan environ 300 cabris ont été distribués à 150 familles à Cité Soleil. Le titulaire de la Direction départementale agricole a souligné un ensemble d’activités agricoles à exécuter dans le cadre de ce plan spécial. « Il y a des activités visant la promotion de la culture de banane. Il y a des travaux de reprofilage sur la rivière Grise au niveau de Cité Soleil. Nous avons curé en outre des canaux », a poursuivi l’agronome Arnoux Severin. A noter que tous les bœufs distribués ce lundi détiennent une paire d’anneaux numérotés et un livret (carnet). Le ministère compte profiter de ces activités pour lancer le programme d’identification du bétail à Cité Soleil.











AUTEUR
Gérard Junior Jeanty

jeantygerardjr@lenouvelliste.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page