Vendredi 30 septembre 2016









TICKET MAGAZINE

Fashion Circuit 2014, c’est ce week-end !

À l’initiative de Fama World et de ¨Les couleurs charity¨ se tient les 8 et 9 août ¨Fashion Circuit 2014¨. C’est une formation d’orientation aux métiers de la mode destinée à 200 jeunes dans les locaux de Iguana Café.


Le jeudi 7 août, à Iguana Café, la presse a pris connaissance de Fashion circuit 2014 organisée par Fama World et ¨Les couleurs charity¨. Ruth Michel Dupoux, styliste, présente l’activité comme une formation d’orientation de deux cents jeunes aux métiers de la mode. La créatrice de mode, qui n’a pas encore un an dans le domaine, dit vouloir donner aux autres la chance qu’on ne lui a pas donnée et démocratiser un secteur, à son avis, trop élitiste. Aura Copeland de ¨Les couleurs charity¨, une organisation basée à New York et dont la mission est d’encourager l’enseignement de l’art, dit se réjouir d’être partie prenante de cette aventure à laquelle presque deux cents jeunes sont inscrits. La top model américaine Dovile Barkute, qui a défilé pour tous les grands couturiers et posé pour tous les grands magazines, est rentrée de la Big Apple exprès pour enseigner les basiques de son métier aux jeunes qui lui sont confiés. ¨Ce, bénévolement¨, précise le mannequin de carrière. Patricia Jules, une esthéticienne de plus de douze ans de carrière, se réjouit elle aussi de pouvoir initier les jeunes aux ¨extensions¨ de cheveux. Le maquilleur Ronald Aubry, du haut de ses huit années d’activité abonde dans le même sens et déclare pouvoir trouver la relève dans le cadre de ¨Fashion Circuit¨. Le design de sacs à main sera enseigné par Annie-Mélissa Étienne qui n’était pas présente à la conférence de presse. Continuité et débouché Ruth nous apprend que les meilleurs de chaque discipline prendront part à un Fashion Circuit qui se tiendra à Paris en octobre et un autre à Miami en décembre. Quant aux débouchés, la styliste dit que le consortium entre les deux organisations envisage, de concert avec les formateurs des stages, des opportunités pour les apprenants... Par exemple, Ronald Aubry propose de se faire accompagner par des jeunes très motivés dans des contrats de maquillage. Patricia Jules est disposée à octroyer des stages dans son studio de beauté. Dans l’ensemble, les panélistes ont manifesté leur souhait de voir pérenniser l’initiative pour que la mode soit, selon eux, plus ouverte aux jeunes et aller de l’avant par conséquent.











AUTEUR
Chancy Victorin

chancyvictorin@ticketmag.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page