Mardi 27 septembre 2016









TICKET MAGAZINE

Zenglen et Septen pour un beau gala d’anniversaire à La Réserve !


Deux orchestres, Septentrional et Zenglen, âgés respectivement de 66 et 25 ans, se sont mis d’accord pour célébrer leur anniversaire à La Réserve le mercredi 6 août 2014. En présence d’un public restreint qui avait payé 1 500 gourdes, les deux formations musicales de générations différentes ont pris plaisir à jouer commémorer leurs nombreuses années d’existence. Plusieurs confrères musiciens et personnalités politiques dont Gazzman Couleur de Disip, Rolls Lainé de Djakout #1, Ti Djo Zenny de Kreyòl La et le sénateur de l’Ouest, Steven Benoit, ont marqué leur présence à cette soirée, question de souhaiter bonne fête aux groupes. L’orchestre Septentrional a ouvert la soirée tardivement, soit aux environs de 11 h 25, après l’introduction de Zagalo. Guy Wewe et Esther jouaient aussi le rôle de MC à ce gala d’anniversaire. Guy Beauvil se chargeait de la sonorisation. Bien costumés, les musiciens de Septentrional ont prouvé qu’ils sont de vrais professionnels en dépit du fait que l’orchestre est rajeuni. Plusieurs morceaux connus de leur répertoire dont « Ti fi a », « Paulette », « Temwanyaj » ont été exécutés, et les fans de l’orchestre n’ont pas raté l’occasion de danser. Le groupe sexagénaire a terminé sa partie en jouant « Happy Birthday » pour Zenglen. De plus, Septentrional a profité de cette soirée pour remettre une plaque d’honneur à Zenglen pour la contribution de cette formation à l’avancement de la musique haïtienne et pour sa production. C’est le maestro de l’orchestre, Jocelyn Alcé dit Ti Bass, qui a remis la distinction à Jean Brutus Derissaint après leurs propos élogieux et respectueux l’un envers l’autre. Zenglen, quant à lui, a entamé sa partition... avec Brutus ! Ce dernier avait pris la guitare, ce qu’il n’avait pas fait il y a longtemps. Et de fait, ils ont interprété « Gratitude ». Les fans ne se sont pas fait prier pour chanter et célébrer avec leur groupe chéri vieux déjà d’un quart de siècle. Avec un remarquable trio (Brutus, Réginald Cangé et Kenny Desmangles), Zenglen avait bien donné le ton à la soirée avec cette chanson appropriée. Devant une petite foule dansante, Zenglen a exécuté d’autres pièces comme « Pa tcheke mennaj mwen », « Promise » et « Rezilta » que presque tout le monde reprenait en chœur. Avec un Pè Las et un Kennyway qui s’entendaient à merveille, le public en a eu pour son argent. Même Rolls Lainé n’a pas pu s’empêcher de prendre la batterie et partager ce moment de plaisir avec le groupe. Un guitariste de Septen, lui non plus, n’a pu résister et s’est emparé un instant de l’instrument de Ralph Condé. En dépit du fait que le grand public n’était pas présent à ce gala d’anniversaire, les orchestres Septentrional et Zenglen ont gratifié ceux qui étaient présents d’une performance digne d’un gala d’anniversaire inoubliable. Rappelons que toujours dans le cadre de la célébration de ses 25 ans d’existence, Zenglen donnera un concert gratuit à place Boyer le 20 août 2014.











AUTEUR
Gilles Freslet

gillesfreslet@ticketmag.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page