Samedi 1 octobre 2016









SPORT
FHVB / activités

Et maintenant cap sur le Nord

Après Port-au-Prince qui avait accueilli en 2013 le championnat national des clubs, cette année, c’est au tour du Cap-Haïtien de recevoir l’événement qui réunit chaque année, cela durant trois jours de compétition, l’élite du volley-ball pour le titre de champion national.


En attendant l’assemblée générale élective pour le nouveau comité exécutif de la Fédération haïtienne de volley-ball (FHVB), l’actuel comité présidé par Margareth Graham, s’active dans les planifications pour la réalisation d’activités avant de tirer sa révérence. Faute de moyens financiers, la FHVB n’est pas parvenue à honorer la participation des équipes nationales -masculines et féminines – cette année au tournoi de la CASOVA. « Nous regrettons amèrement qu’Haïti ait fait acte d’abstention à l’un de ces grands tournois de la zone de la Caraïbe qui se déroule chaque deux ans », a déclaré la présidente de la FHVB, Margareth Graham. Elle a d’ailleurs précisé que toutes les démarches entreprises auprès des secteurs concernés n’ont pas abouti. Quand même la FHVB est parvenue à répondre à l’invitation reçue du ministère des sports de la république voisine sur le déroulement d’une clinique à l’adresse des jeunes volleyeuses des deux sexes sous la supervision bien sûr d’entraîneurs dominicains et cubains. De retour de cette formation, l’un de ces jeunes s’est dit très satisfait de cette expérience où durant douze jours, ils se sont frottés avec les meilleurs du volley-ball dominicain évoluant sur la scène locale et internationale. « La Fédération a grand intérêt à renouveler chaque année cette expérience qui d’ailleurs s’avère très bénéfique pour les athlètes et entraîneurs, tenant compte de cette parfaite santé dont jouit la pratique du volley-ball en République dominicaine ; supérieure par rapport à la nôtre », a-t-il précisé. Margareth Graham et les autres membres du comité font appel à la bonne foi des secteurs public et privé pour la réalisation du championnat national de volley-ball prévu pour les 22, 23 et 24 août prochains et le « Mass Mini Volley », une sorte de camp d’été dans cette discipline. Cette activité qui touche particulièrement les scolaires et réservée aux jeunes des deux sexes désireux de faire leur apprentissage dans le domaine du volley-ball se fera dans plus de 40 communes du territoire national avec la clôture fixée pour le 15 août 2014 à Thomassique. Le budget pour ces deux activités dépasse le million de gourdes et jusqu’à date la Fédération est toujours dans l’attente d’une réponse positive de la part des commanditaires contactés en la circonstance pour le financement de ces deux activités. Déjà au niveau de la grande famille du volley-ball en Haïti, on pose la question de la réélection de l’actuel comité ou de son remplacement à l’issue de nouvelles élections. Quoiqu’il arrive, l’objectif sera de travailler pour le développement et la structuration de la pratique du volley-ball en Haïti. Une assemblée générale du volley-ball est prévue en septembre prochain.











AUTEUR
Emmanuel Bellevue manubellevue@yahoo.fr

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page