Samedi 3 décembre 2016









SPORT

Sur un mercato très fébrile en Europe

L’œil rivé/L’oreille tendue


Au soir du mercredi 30 juillet 2014, le suivi du Mercato Buzz clôturant le Journal des sports de la TNH, présenté par Jean-Pierre Etienne, me conforte dans l’idée que le Mondial de football est, davantage qu'un miroir des fiertés nationales, un salon d’exposition, une vitrine. En tout cas, une fois éteints les lampions et tus les flonflons de la fête, le marché des transferts s’est animé. J’ai noté, en suivant donc le reportage d’Euronews relayé par la TNH, un titre: «Fellaini, la piste napolitaine». En cas d’échec des négociations avec Naples qui veut recruter le longiligne joueur belge de 26 ans, l’AS Rome serait sur l’affaire. Marwan Fellaini, jusque-là pensionnaire de Chelsea, joue sur deux tableaux. Un deuxième titre : «Lavezzi sacrifié pour Angel Di Maria», Paris St-Germain met les bouchées doubles pour la venue, de Madrid, de Di Maria. Où donc se dirigera Ezequiel Lavezzi ? Durant l’intersaison, se fixer quelque part est donc une obligation pour le joueur professionnel. Etre sans club, c’est être sans emploi. Pas pour un finaliste d'une coupe du monde. Du côté de la Catalogne, le Colombien Juan Quadrado, alier droit de la Fiorentina et auteur de quatre passes décisives durant la Coupe du monde, est très sollicité. Mais la somme de 40 millions d’euros réclamée par le club propriétaire est trop élevée pour le FC Barcelone. Lequel invite le joueur à faire pression sur son club pour faire baisser le montant du transfert. Le Barça a déjà sorti 100 millions d’euros de sa tirelire depuis l’ouverture de la saison des transferts. Chelsea serait consentant pour laisser partir Peter Cech et Fernando Torres. Paris St-Germain est disposé à faire un sacrifice financier pour acquérir les services du célèbre portier tchèque. Qu’adviendrait-il de Salvatore Sirigu si Cech déposait ses valises dans la capitale française ? Le portier international italien sera-t-il toujours titulaire à son poste ou relégué sur le banc ? En tout cas, José Mouriñho est pour le dégraissage du club londonien. Le Belge Roméo Lukaku sera épaulé en attaque par le vétéran Didier Drogba qui a fait de 2002 à 2012 les beaux jours des Blues jusqu’à remporter avec le club la Ligue des champions. Après un bref séjour en Chine, l’attaquant international ivoirien avait rejoint le club turque de Galatassaray. ‘’The Special One’’ croit que, même âgé de 36 ans, Didier lui sera utile. Drogba n’a plus le même coup de reins mais son expérience est un acquis. Il a signé un contrat d’un an. Samuel Eto’o et Demba Ba ont migré vers d'autres clubs. Le marché est très actif. Chaque jour apporte son lot de surprises. Cette activité est la résultante des performances individuelles durant le Mondial. Ce qui me fait dire que la Coupe du monde est le salon d’exposition, non pas des derniers modèles d’automobile, non plus des potentialités, mais des confirmations et des révélations. James Rodriguez s’ennuierait toujours à Monaco, club de la Principauté s’il n’avait pas étalé sa classe au Mondial. Le Real Madrid a puisé dans ses réserves 80 millions d’euros pour s’attacher les services du meilleur buteur de la Coupe du monde. En dépit de ces mouvements de présaison, les observateurs sont d’avis que les joueurs au repos depuis la fin de saison en Europe et qui n’avaient pas participé au Mondial brésilien ont repris l’entraînement depuis le 15 juin et sont, par conséquent, mieux aguerris pour le démarrage dans leur championnat respectif. Contrairement aux participants au Mondial qui sont toujours en vacances et ne fouleront le terrain d’entraînement qu’à partir du 3 août. La Coupe du monde booste les carrières, mais elle laisse des fatigues dans les jambes et des doutes dans les têtes. Mais c’est une autre histoire.











AUTEUR
Jean-Claude Boyer Mercredi 30 juillet 2014

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page