Jeudi 29 septembre 2016









IDEES ET OPINIONS

CTH : Formation d’un comité ad hoc chargé de préparer le deuxième congrès national de la CNJT

Quarante jeunes filles et garçons, venus de plusieurs départements géographiques du pays, ont participé à une rencontre portant sur la restructuration de la commission nationale des jeunes travailleurs-travailleuses (CNJT), réalisée le samedi 26 juillet 2014, par la Confédération des travailleurs haïtiens (CTH).


Cette rencontre qui s’est tenue, au local de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP) situé à la rue Louis joseph Janvier, a été l’occasion pour ces jeunes, de se faire une idée de la nouvelle vision de l’actuel bureau exécutif de la CTH présidé par Monsieur Jacques Belzin. Agés entre 23 et 30 ans, ces jeunes de catégories sociales et de secteurs différents, membres de la CNJT, ont suivi plusieurs interventions axées notamment sur la structure et le fonctionnement de la CTH, qui fêtera le 16 août 2014 son 55e anniversaire d’existence. La CNJT créée en 1989, était dysfonctionnelle depuis plus de quatre ans, il fallait la redresser pour permettre à ces jeunes de s’épanouir et d'emettre des réflexions dans la perspective d’assurer la survie de l’organisation, a déclaré Monsieur Jacques Belzin. Le président de la CTH a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de doter la Commission nationale des jeunes travailleurs-travailleuses, jadis représentative, d’outils stratégiques pour pouvoir poser la problématique de la jeunesse en Haïti et de son intégration effective. La CNJT représente l’espoir, vu l’importance de la jeunesse dans toute société, notamment dans la société haïtienne dont la CTH constitue un maillon important en termes de représentation du mouvement syndical et de revendications sociales, s’est enorgueilli Monsieur Belzin. Il a, en outre, convié ces jeunes professionnels mêlés d’étudiants à prendre conscience de leurs obligations et leurs devoirs pour pouvoir assurer leur propre encadrement à travers l’organisation, la conscientisation, le respect de leurs droits et leur intégration sociale. Au terme de cette rencontre de restauration à laquelle ont également participé Monsieur René Prévil Joseph, secrétaire général de la CTH, Monsieur Ricot Palès Dolcé, Monsieur Rigaud Xavier, Madame Marie Louise Lebrun Louimarre, tous secrétaires généraux adjoint, et Monsieur Serge Paul, président de la Fédération nationale des travailleurs agricoles et paysans haïtiens (FENATAPA), les jeunes se sont mis d’accord pour former un comité ad hoc, composé de onze membres. Ce comité mis en place avec l’aide du bureau exécutif de la CTH, a pour mission de préparer le deuxième congrès national de la CNJT dont la date n’est pas encore déterminée. La Confédération des travailleurs haïtiens bénéficie du soutien financier et technique de plusieurs syndicats étrangers notamment la CSI et la CSC, basées en Belgique dans le cadre de sa nouvelle dynamique visant à remembrer ses structures identifiées à travers ses différentes commissions, les fédérations et syndicats nationaux affiliés.











AUTEUR
André Marc Odigé andremarcodige@yahoo.fr/amovanoue@gmail.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page